Les écrivains amateurs du web

Forum dédié à tous les écrivains amateurs qui rêvent de marquer l'Histoire...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonne vie à tous en ce lieu de partage et d'entraide.
La charte du forum est disponible et doit être signée par tous les membres du forum !
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Partenaires
créer un forum
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Envoyer un roman aux maisons d'édition.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marcus
Admin
avatar

Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 29
Localisation : Le Havre

MessageSujet: Envoyer un roman aux maisons d'édition.   Mar 31 Mai - 12:42

Je n'ai pas encore été publié peut-être parce que je n'ai rien encore envoyé aux maisons d'édition, hum ça se tient.
Mais depuis quelques années, je me renseigne sur les maisons d'édition et me propose de transmettre aux nouveaux auteurs qui ne se sont jamais intéressés à cet univers ce que j'ai appris dans mes différentes recherches, je répertorierais ceci en trois points :

1- Avant l'envoi, la mise en page et syntaxe.
(on envoie un tapuscrit et non un manuscrit)

Beaucoup sur ce forum connaitront ces petites règles mais pour les autres, je pense que cela vous aidera un peu et pourra vous être utile.
Nous sommes libres de nos textes quand nous écrivons pour nous-même ou notre famille. Dès lors que nous avons l'envie de proposer notre roman à un éditeur, il faut suivre quelques bases d'écriture.
Et oui, certains ne le savent pas mais ces quelques consignes simples sont importantes pour les maisons d'édition, certaines fois des textes ne passent même pas par les comités de lecture et finissent directement à la poubelle.
Afin de mettre toutes les chances de votre côté pour passer la première étape de l'ouverture de votre lettre et atterrir dans la pile des manuscrits destinés au comité de lecture, imposez-vous quelques règles simples.

Avant toute autre chose, quand vous écrivez votre roman pensez à vous munir d'un dictionnaire, d'un bescherelle et d'un bon dico de synonymes. On trouve tout cela sur internet mais moi je préfère les bons vieux formats papiers…

- Mise en page :
Votre texte devra être préférablement rédigé sous la police Time News Romans, taille 12.
25 lignes grand maximum par pages, certains en demandent 20, ils ne pensent pas à nos petits portefeuilles ceux-là.
Pensez à numéroter vos bas de pages.

- Le temps de narration, évitez d'en changer au beau milieu de votre récit.

- La correction, très importante, pensez à vous faire relire par des amis, de la famille ou des lecteurs lambda comme sur notre forum.
L'orthographe doit être irréprochable. Bon je ne dis pas non plus que vos textes doivent êtres exempts de la moindre faute, nul n'est parfait. Mais faites de votre mieux pour que les lecteurs ne soient pas rebutés par la lecture de votre roman à cause de trop nombreuses fautes d'orthographe.
Les répétitions sont très gênantes à la lecture de vos textes et peuvent être rédhibitoires quant à leur chance de succès auprès des éditeurs, car cela montrerait que vous n'avez pas assez fourni de travail avant de proposer votre manuscrit. Il existe des petits logiciels gratuits sur le web permettant de détecter les répétitions dans vos textes.

- Pensez aux alinéas à chacun de vos paragraphes, petit détail mais que beaucoup oublient. Et aérez votre récit, ne mettez pas des paragraphes toutes les trente lignes mais tout au long de vos écrits, pensez à rendre votre manuscrit fluide et agréable à la lecture, c'est important.

- Comment faire un dialogue ? Il existe plusieurs façons de les faire, mais deux d'entre elles sont plus répandues que les autres, c'est donc celles-ci que je me permets de vous proposer.

Avant toute autre chose, ne mettez pas de trait d'union, ils n'ont pas leur place dans un dialogue autre que pour relier deux mots entre eux.
Dans un dialogue, il faut mettre des tirets cadratin, la manipulation sur world si je me souviens (oui moi j'ai un autre logiciel de traitement de texte), c'est Alt + Ctrl + signe "-" du pavé numérique, ou alors programmez une fonction de correction automatique, mais là je ne peux plus vous expliquer, mes connaissances très basiques en informatique m'en empêchent. Pensez également à mettre les bons guillemets :
                    « »   /    —

La première manière d'écrire un dialogue est pour la plupart celle que nous avons appris à l'école, associations de guillemets et de tirets, exemple :
« Bonjour, Monsieur.
    — Bonjour, Madame. »
La première réplique s'ouvrira par des guillemets et la dernière se fermera par des guillemets.

La deuxième façon, bien plus simple. Dans celle-ci, les guillemets disparaissent.
— Bonjour, Monsieur.
— Bonjour, Madame.
Ici chaque réplique du dialogue sera précédée d'un tiret.

Voilà pour les dialogues et la partie mise en page.

2- Dossier éditeur.

 Que doit contenir mon dossier ?
 Imprimer vos pages recto seulement et non recto-verso. N'oubliez pas de les relier, le moins coûteux selon moi serait la reliure par spirale, sinon vous pouvez aussi utiliser une relieuse thermique, un peu plus coûteuse à l'achat.

- Votre roman bien sûr, il commencera par une page de présentation sobre contenant le titre de votre œuvre, votre nom et vos coordonnées.

- Après vous pouvez également joindre ce que certains appellent un CV mais ne comprenez pas là-dedans qu'il faut envoyer un curriculum vitae similaire à ceux pour une recherche d'emploi. On attend une une présentation de vous, de votre parcours, vos influences, ce qui vous a amené à l'écriture etc. Soyez créatif, c'est toujours bien vu si c'est bien fait.

3- La partie envoi

- Je passerais la partie "mettre votre roman dans une lettre".
Par contre vu le coût de l'impression, je ne saurais que trop vous conseiller de fournir une enveloppe timbrée à votre adresse, sinon vous pouvez dire au revoir à votre manuscrit en cas de refus.

- Pensez à protéger vos œuvres, pour ce faire il existe de nombreux moyens.

La solution la plus connue et la moins coûteuse est de s'envoyer son roman par la poste.

Si cette protection vous semble peu sûre, dans le même style je peux vous conseiller l'enveloppe Soleau. Valable pour une durée de cinq ans, renouvelable pour cinq nouvelles années pour quinze euros. Je trouve ce système abordable et sûr.
Le lien pour ceux que cela intéresse.
http://www.inpi.fr/fr/services-et-prestations/enveloppe-soleau/l-enveloppe-soleau-en-pratique.html

Sur le net, vous disposez également de système copyright, je ne peux que vous le citer car j'avoue ne pas bien connaître ce moyen, alors je vous laisse vous faire votre propre avis via le lien :
http://www.copyrightfrance.com/

Il y a encore beaucoup de moyens comme le dépôt chez un notaire et d'autres systèmes de dépôt. A chacun de trouver celui qui lui correspond.

Bon voilà j'espère que j'aurais pu en aider certains.
   
            Amicalement, le grand nain dit Marcus.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesecrivainsamateurs.jeun.fr
aaaze

avatar

Date d'inscription : 14/02/2013
Age : 32
Localisation : en France

MessageSujet: Re: Envoyer un roman aux maisons d'édition.   Jeu 14 Fév - 15:46

PROTEGER SON MANUSCRIT : Cinq méthodes !

Vous venez de mettre le point final au livre sur lequel vous travaillez depuis deux ans. Vous êtes fier de vous et vous avez bien raison ! Mais avant de sélectionner les éditeurs auxquels vous allez envoyer votre roman, n’oubliez pas de protéger votre œuvre contre le plagiat. On ne sait jamais… Pour cela, il existe différentes façons de procéder :

La méthode traditionnelle.
Vous pouvez envoyer par la Poste votre manuscrit et un chèque de 45 Euros TTC à la SGDL (Société des Gens De Lettres). En échange, vous recevrez une attestation de dépôt et votre texte sera protégé pour 4 ans au terme desquels vous pourrez renouveler votre demande.

Une empreinte numérique.
Plus rapide et tout aussi efficace, le dépôt du manuscrit auprès du service Cleo proposé par la SGDL. Cleo est un « service de dépôt d’empreinte en ligne ». Nul besoin de transférer son manuscrit sous forme de fichier, Cléo vous permet directement d’authentifier et de dater votre œuvre à partir de votre ordinateur. Vous générez un code secret appelé Cyberclé et la SGDL se charge de conserver cette empreinte numérique qui est associée à votre manuscrit. Le tarif ? 10 Euros l’empreinte pour une durée d’un an.

Un espace d’archivage.
De son côté, copyrightdepot vous propose de sécuriser votre manuscrit à des tarifs défiant toute concurrence. Sur ce site, le dépôt de votre texte dans un espace d’archivage de 500 mégaoctets vous coûte seulement 10 Euros pour une durée illimitée. Et si vous ne souhaitez pas que votre déclaration de droit d’auteur soit affichée sur le web, le tarif passe 18 Euros.

Une solution alternative.
Il existe enfin une dernière solution alternative, un peu plus artisanale, mais qui a également une valeur légale. Pour la mettre en place, c’est simple : imprimez votre manuscrit, adressez-le à vous-même par la Poste en courrier recommandé avec accusé de réception. Et n’oubliez pas l’astuce qui sécurise cet envoi : il faut coller l’étiquette du recommandé sur le rabat d’ouverture de l’enveloppe. Vous pourrez ainsi prouver que cette enveloppe n’a jamais été ouverte. Le tarif de ce système? Le prix du courrier recommandé.

Le dépôt chez un notaire et/ou un huissier.
- Avantage : la durée de protection est illimitée.
- Désavantage : la méthode est plus coûteuse.
Une version papier de l'oeuvre peut être déposée chez un notaire. D’après les informations que j'ai glanées, les coûts devraient se situer aux environs de cent cinquante euros. Toutefois je vous conseille de vous renseigner sur les prix par vous-même si vous choisissez cette solution.

INFORMATIONS A SAVOIR

- Sur quel support envoyé le manuscrit ?
Il sera dactylographié, imprimé sur papier et sur le recto de préférence, ou écrit à la main et relié puis envoyé par la poste tout en joignant avec votre manuscrit vos coordonnées : vos noms, adresse et numéro de téléphone.

- Faut-il envoyé le manuscrit original ?
Surtout pas. Une copie lisible suffira pour étudier votre demande d’être publier. En cas de refus certaines maisons d’édition vous renverront votre manuscrit ainsi vous pourrez l’utiliser à nouveau pour l’envoyer à une autre maison d’édition.

- Les maisons d’éditions pratiquent-elles le compte d’auteur ?
Non, en aucun cas l’auteur ne participe aux frais d’édition car si votre manuscrit est retenu pour être publié c’est la maison d’édition qui prend en charge les frais parce que c’est elle qui prend le risque d’investir sur votre travail.

- Que se passe-t-il après l’envoie du manuscrit ?
Celui-ci est étudié par un « comité de lecture » de la maison d’édition et ce sont eux qui décident s’ils vont publier ou non votre livre. Chaque maison d’édition reçoit des milliers de manuscrit chaque année donc cela prend du temps pour les lire et donnez une réponse. Patientez, vous recevrez une réponse par courrier ; cela varie entre chaque maison d’édition qui donne une réponse entre trois semaines et trois mois après votre envoie. Si vous n'avez pas eu de réponse trois mois après votre envoi, vous pouvez contacter la maison d’édition.

- Quel manuscrit sera étudié ?
Seront étudiés les manuscrits complet, au minimum trente pages au format A4 car les maisons d’édition aiment pouvoir se prononcer sur l’intégralité du livre et non pas sur des extraits. Un résumé de l'ouvrage de six à dix lignes est apprécié, mais n'est pas obligatoire. Tous les manuscrits sont étudiés.

- Une fois publié, comment se faire connaître du public ?
Chaque maison d’édition à son propre réseau de contact dans la presse écrite, les radios et les télévisions, sur Internet ainsi qu’auprès des libraires. C’est la maison d’édition qui se chargera, après l’impression du livre, de faire de la publicité afin que votre livre se vende.

- Faut-il avancé de l’argent ?
Pas du tout. Le seul argent que vous dépenserez sera pour les frais d’impression et/ou les photocopies, les enveloppes et les timbres qui vous serviront à envoyé votre manuscrit aux maisons d’édition de votre choix. Si une maison d’édition vous demande de l’argent il est possible que cela soit une arnaque donc attention à ne pas tomber dans le piège ; en cas de doute chercher des informations ou contactez une autre maison d’édition.

- Quels sont les modes d’édition ?
En France, il existe cinq modes d’édition :
- édition classique c’est-à-dire qu’une maison d’édition publie votre livre puis fera de la publicité grâce à son réseau de contacts dans la presse écrite, les radios et les télévisions, sur Internet ainsi qu’auprès des libraires. De plus votre livre sera acheminé vers les revendeurs.
- édition à compte d’auteur c’est-à-dire que c’est à l’auteur de faire éditer ses propres ouvrages par un éditeur qui assure seulement la partie technique de l'édition et de la diffusion, en dehors du choix éditorial proprement dit.
- impression à la demande c’est-à-dire que c’est un mode de publication destiné à servir sans délai des ouvrages rarement demandés. Les tirages ne sont pas planifiés à l'avance, mais déclenchés directement par la commande du client. Ce prodige est réalisé à l'aide d'une machine appelée l'Espresso Book Machine. L'Espresso Book Machine est une machine capable d'imprimer un livre en quelques minutes. L'impression à la demande, c'est la clé qui ouvre la porte de l'autoédition. En effet, vous n'avez plus besoin d'imprimer votre livre et de l'envoyer. Trois sociétés d'édition font ça pour vous, ils impriment les livres en fonction des commandes, les envoie, vous informe des commandes réalisées et vous paye généralement le mois d'après. Ainsi, vous n'avez plus qu'à vous consacrer à l'écriture de vos futurs ouvrages et encaisser l'argent des ventes de vos livres.
- auto édition c’est-à-dire que c’est l’auteur qui prend en charge tous les frais liés à son livre et qui décidera du prix final de son livre ; votre livre aura son ISBN. En revanche cette option vous permettra d’avoir une réponse positive dans le sens que c’est vous qui payer et qui ferez tout le boulot concernant la publicité et la vente.
- édition numérique c’est-à-dire que votre livre sera en version numérique et sera appelé eBook ; il ne sera pas imprimer sur papier et sera lu exclusivement sur un support numérique. Les maisons d’édition mettent en vente des livres papiers et numériques à la disposition des lecteurs. L’avantage c’est que le livre numérique est moins cher que le livre papier car il n’y a pas besoin de l’imprimer, il suffit juste de payer pour que le revendeur vous le charge sur votre support de lecture.
Revenir en haut Aller en bas
 
Envoyer un roman aux maisons d'édition.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Envoyer un roman aux maisons d'édition.
» Maisons d'édition québecoise!
» Les coulisses des maisons d'édition
» Vos maisons d'édition de mangas préférées
» maisons d'éditions préférées?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les écrivains amateurs du web :: Le monde du livre et de l'édition ::  le monde de l'édition-
Sauter vers: