Les écrivains amateurs du web

Forum dédié à tous les écrivains amateurs qui rêvent de marquer l'Histoire...
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion
Bonne vie à tous en ce lieu de partage et d'entraide.
La charte du forum est disponible et doit être signée par tous les membres du forum !
Derniers sujets
» un petit conte "philosophique" pour le 21è siècle !
Mar 6 Juin - 9:53 par Le sombre minuit

» Une petite nouvelle fantastique
Mar 6 Juin - 9:16 par Le sombre minuit

» Baptiste
Mar 6 Juin - 9:00 par Le sombre minuit

» Le grand arbre
Mar 6 Juin - 7:45 par Le sombre minuit

» Une petite absence qui devient longue^^
Lun 8 Mai - 21:52 par extialis

» Bonsoir à tous et à toutes
Dim 2 Avr - 16:13 par extialis

» Nouveau du soir bonsoir
Dim 2 Avr - 14:33 par Malicie

» Pirate's Soul [En court]
Mer 29 Mar - 20:13 par extialis

» Parution : Hénin m'a tué sur amazon.f
Ven 17 Mar - 11:06 par extialis

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Partenaires
créer un forum
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Une petite nouvelle fantastique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Céline

avatar

Date d'inscription : 05/11/2016

MessageSujet: Une petite nouvelle fantastique   Lun 7 Nov - 18:51

Orange



Ce matin, je me suis réveillée lentement. Quelque chose n’allait pas, je le sentais confusément.
J’ouvris les yeux complètement et compris enfin : la chambre dans laquelle je m’étais endormie hier soir avait changé de couleur ! Tout était devenu orange ! Les murs étaient orange, les draps étaient orange et jusqu’à mes chaussons, de la plus belle couleur orange ! Quant à moi, il me semblait que mon teint virait vers l’orange bien mûr.
Seigneur ! Que s’était-il passé ? Je me levai brusquement, courus dans le couloir. Et si mes parents étaient devenus orange, eux aussi ? Et mon petit frère Jonathan, ressemblait-il à une orange ? J’allai de pièce en pièce, mais tout était normal, les membres de ma famille dormaient paisiblement en ce dimanche matin et leur peau étaient on ne peut plus normale dans la pénombre. Les murs de leur chambre avaient leur couleur habituelle. Tout allait bien.
Que se passait-il donc ? Est-ce que je devenais folle ? Que faire ? Je pensais réveiller mon père, lui demander de l’aide. Mais non, c’était trop absurde, je rêvais, j’allais me réveiller !
Il fallait vérifier une bonne fois pour toute : je retournai dans ma chambre sur la pointe des pieds. Rien n’avait changé. Tout était désespérément orange ! Je décidai d’ouvrir la fenêtre, l’air frais allait faire fuir ces cauchemars, c’est sûr !
Horreur ! Une énorme orange blafarde me regardait fixement. Cela avait dû être le soleil avant cette horrible matinée. A présent, une méduse géante semblait collée contre ma vitre. Je refermai les volets précipitamment.
Je retournai au fond de mon lit, remontai la couverture sur ma tête. Je ne voulais plus rien voir de ce monde affreux où je n’avais plus ma place. Peu à peu, dans la tiédeur du lit, le sommeil remplaça l’angoisse. Je me rendormis enfin. Qui sait, peut-être que dans un moment, lorsqu’il ferait tout à fait jour, tout redeviendrait comme avant.
Revenir en haut Aller en bas
Le sombre minuit
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 26
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Une petite nouvelle fantastique   Mar 6 Juin - 9:16

Bonjour Céline !
Je me demande si ton texte ne gagnerait pas à être étoffé. Je veux dire par là qu'on ne s'inquiète pas tellement de cette couleur "orange" qui remplace tout. Dans une légère référence à "La Terre est bleue comme une orange", on pourrait penser que tu vas jouer là-dessus, mais ce n'est pas le cas. Il faudrait que tu donnes quelques informations nous donnant l'impression que ce changement est dangereux, fait effectivement peur, est peut-être irréversible.
Je pense que tu as voulu faire une nouvelle fantastique, mais dans ce cas là, il faut que tu puisses travailler sur l’ambiguïté entre l'impossibilité de ce changement et la terreur face à sa possible véracité.
Attention à quelques fautes :
"j'allais" au lieu de "j'allai" par exemple.

_________________
http://la-voie-des-ames.overblog.com/

Ce spectacle terrifia Maxime ; les deux enfants ne s'étaient-ils pas combattus avec le seul intérêt de manger ? Ce combat avait détourné ses pensées de son mal ; devant l'acharnement dont ces petits avaient fait preuve, il songea à la loi brutale et sanguinaire de la lutte pour vivre. Mais ces enfants sauvages étaient si bons, alors il ne put que s'intéresser à leur sort et sut que le mieux était toujours de vivre et d'espérer.
Seulement pour garder l'harmonie dans la vie, et celle en tout homme, fallait-il toujours un médiateur ? Un homme ou une femme sachant toujours quoi dire et quoi faire ?
Revenir en haut Aller en bas
http://la-voie-des-ames.overblog.com/
 
Une petite nouvelle fantastique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite nouvelle fantastique
» Une petite nouvelle
» petite nouvelle
» une petite nouvelle
» une petite nouvelle... suisse !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les écrivains amateurs du web :: Nouvelles-
Sauter vers: