Les écrivains amateurs du web

Forum dédié à tous les écrivains amateurs qui rêvent de marquer l'Histoire...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonne vie à tous en ce lieu de partage et d'entraide.
La charte du forum est disponible et doit être signée par tous les membres du forum !
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Partenaires
créer un forum
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Baptiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Demi-Tour



Date d'inscription : 13/09/2011
Age : 44

MessageSujet: Baptiste    Mar 14 Fév - 21:23

Voici le début d'une nouvelle (l'introduction en quelque sorte), qui pourrait à la rigueur constituer à lui seul une nouvelle. Je viens de m'en rendre compte en le relisant ce soir. Et si ça se trouve, fainéant comme je suis, je vais arrêter la nouvelle ici  tongue

Plus sérieusement, j'aimerais avoir des avis. Depuis quelques temps, l'inspiration revient et j'ai bien trois ou quatre textes en tête (je vous les épargnerai, promis). Mais inspiration ne rime pas forcément avec qualité. 
Ce texte, je sens que je peux l'enrichir, l'étoffer, mais j'ignore comment. Donc oui, j'aimerais avoir des avis. faites-vous plaisir, je suis là pour progresser  What a Face
Et merci d'avance!





BAPTISTE
 
 
 
 
 
Comme de plus en plus souvent ces dernières semaines, Hélène reste assise face à la fenêtre, le regard fixe, une tasse de chocolat chaud posée le petit plateau amovible de sa chaise roulante. Par moment, sa main - celle qui ne tremble pas - prend mille précautions pour l’approcher de ses lèvres, qui se tendent alors vers le rebord de porcelaine comme pour le téter. Elle boit doucement deux gorgées, pas plus, puis la tasse semble redescendre d'elle-même sur le plateau. L'index et le pouce redressent légèrement la cuillère pour l’aligner avec l’anse. Et dans le parc, les dernières feuilles des arbres semblent s’embraser dans ce coucher de soleil d’automne.
Ainsi s'écoule le temps.
Léger toc-toc à la porte de la chambre, qui s'ouvre doucement.
« Vous avez une visite, Hélène » vient lui glisser l'aide-soignante à l'oreille.
Oui, je sais, voudrait-elle répondre, une mouche m’a prévenue.
« Merci Annie, dit-elle dans un sourire non feint. Je l’attendais. C’est un très vieil ami, vous savez…»
Il y a deux nuits, elle a murmuré son nom dans l’obscurité. Baptiste… Baptiste… Elle s’est ensuite endormie, l’esprit serein, un sourire comme elle n’en a plus eu depuis longtemps sur les lèvres. Et ce matin, une mouche s’est posée sur l’oreiller, juste à côté de sa main. Emue aux larmes, Hélène a de nouveau souri et elle a senti Baptiste qui approchait depuis l'autre bout de la ville, tout comme elle sent maintenant sa présence dans son dos et la chaleur de ses mains envelopper ses frêles épaules à travers son châle.
« Elle est sortie ? lui demande-t-elle.
- Oui, nous sommes seuls » répond-il de sa voix de basse.
Hélène se penche alors doucement pour poser la tasse sur la table de chevet, escamote le petit plateau puis lève enfin la tête vers son ami.
« Ton maquillage est de mieux en mieux » le taquine-t-elle.
Il s’écarte et parade comme pour un défilé de mode avant de s’arrêter devant la fenêtre dans une pose aguicheuse. Qu’il est grand, pense-t-elle en silence. Et son long manteau en cuir noir le grandit encore plus. Elle l’a toujours connu ainsi, aussi loin que remontent ses souvenirs. Grand et large d’épaules. C’était à…
« La communale ? fait-il.
- Je crois bien » répond Hélène, nullement étonnée.
Il s’accroupit devant elle pour la regarder dans les yeux. Elle tend délicatement ses mains vers ce visage qu’elle connait si bien et le caresse avec tendresse, pareille à une enfant égarée dans une forêt maudite qui effleure la figure du doux géant qui l’a sauvée. Elle sent l’épaisse couche de maquillage sous ses doigts.
Il n’a pas changé, à part peut-être quelques rides un peu plus marquées de part et d’autre de sa bouche, car Baptiste ne vieillit pas. Il a été enfant, puis adolescent et est enfin devenu adulte comme n’importe qui, mais il semble désormais figé dans le temps. Si elle ne le connaissait pas, elle lui donnerait à peine la moitié de son âge.
« Comment vas-tu, Hélène ? demande-t-il.
- Tu le sais très bien, non ? » répond-elle avec une soudaine tristesse dans la voix.
Il lui embrasse doucement la paume de la main.
« Je suis fatiguée, reprend-elle. Je suis la plus jeune ici… Enfin, la moins vieille. Et je suis fatiguée. Fatiguée de vivre, Baptiste. En fait, je n’en ai plus envie, tu comprends ?
- Tu as pris ta décision, alors ?
- Oui...
- Eugène ? Tu penses qu’il est temps ? »
Il lui a suffi d'entendre ce prénom pour que son regard se trouble.
« S'il te plait, dit-elle. Tu m’as toujours dit que tu serais là quand j’aurais besoin de toi. Tu l’as toujours été d’ailleurs. Et je me rends bien compte que c’est…
- D’accord… » l’interrompt-il.
Il semble hésiter, puis :
« Je t’aime Hélène.
- Moi aussi Baptiste, je t’aime. »
Nouvelle hésitation. C’est maintenant lui qui se sent troublé, et il éprouve un étrange réconfort à la voir fermer les yeux. Il se penche alors doucement vers elle et dépose un baiser sur sa vieille joue ridée, puis sur son front. Et aspire d’un coup le peu de vie qu’il lui reste. Hélène n’a même pas le temps d’ouvrir les yeux que déjà sa tête bascule mollement sur le côté et que ses mains retombent sur ses genoux.
Une mouche vient se poser sur sa tempe, qu’elle tamponne de sa petite trompe noirâtre, semblable à un médecin auscultant un patient avec son stéthoscope.
« C’est fini » murmure Baptiste.
L’espace d’un instant, son regard s’est perdu dans le lointain et sa gorge s’est nouée. Pour lui, elle était la dernière. La seule en fait…
La mouche lui répond d’un bourdonnement d’ailes avant de partir virevolter. Baptiste dépose un dernier baiser sur le front de la vieille dame, puis se redresse.
Le soleil a fini par basculer derrière les collines de l’autre côté de la ville et la nuit est tombée d’un coup. Le seul lampadaire du parc est bien trop loin et trop faible pour éclairer la façade du bâtiment. Une aubaine pour Baptiste, qui ouvre maintenant la fenêtre. La mouche vient sur son épaule et émet un nouveau petit bourdonnement quand il enjambe le rebord. Trois étages plus bas, une chauve-souris vient de commencer sa chasse nocturne, sans doute une de ses dernières de l’année.
« Oui, répond Baptiste. On y va. Maintenant. »
Il saute dans l’obscurité, les pans de son manteau claquant derrière lui comme deux ailes monstrueuses.
La nouvelle de la mort d’Hélène se répand quelques dizaines de minutes plus tard comme une trainée de poudre dans la maison de retraite. Ça et le fait que le mystérieux visiteur s’est certainement enfui par la fenêtre, mais comment ? Certains parlent déjà de meurtre, d’autres d’un pervers qu’ils sont persuadés d’avoir aperçu en train de rôder depuis quelques jours de l’autre côté du grillage du parc ou sur le trottoir face au parking.
Du haut de ses quatre-vingt ans, Toinette a une toute autre certitude. Malgré la difficulté de plus en plus grande qu’elle éprouve à trouver ses mots - comme le nom de cette pâte blanche striée de rose qu’elle doit mettre sur sa brosse à dent -, elle sait très bien de qui il s’agit. Ou plutôt, de quoi.
Quand Baptiste a remonté le couloir tout à l’heure, elle était assise dans la salle de télévision, juste à côté de la porte, attendant son émission fétiche, celle où un présentateur - comment s’appelle-t-il déjà, Damien, Julien ? - pose des questions à quatre candidats, puis à trois, puis à deux. Elle n’en a jamais manqué une, ce qui lui vaut les félicitations du personnel, qui l’incite à continuer à la regarder car c’est une bonne chose pour les personnes comme elle.
Donc oui, elle a vu cette haute silhouette drapée dans son manteau en cuir, et elle a reconnu ce visage étiré aux traits saillants et grossiers, avec ses arcades épaisses, son nez légèrement crochu, comme brisé à mi longueur, et ce menton proéminent sous cette bouche qui ne peut que se fendre en un sourire à la fois carnassier et charmeur. Elle n’avait que sept ans la première fois qu'elle en a aperçu une représentation. Elle était assise sur un vieux banc avec trois ou quatre de ses camarades dans une petite annexe du presbytère, une pièce mal éclairée, glaciale en hiver comme en été malgré le poêle à bois. Elle s’en souvient très bien, tout comme elle se souvient de sa vessie qui avait soudain failli lâcher quand elle avait tourné la page de son livre de catéchisme et qu’il était apparu. Car même cette saloperie d’Alzheimer ne peut effacer ce genre de souvenirs, elle en est persuadée. Surtout que depuis ce jour, elle le revoit régulièrement dans ses cauchemars se pencher sur elle, sa langue en pointe s’étirant de manière obscène pour venir lui lécher le visage. Et même si aujourd’hui, il n’affichait ni ses cornes ni le cuir rouge comme le sang qui lui sert de peau, aucun doute n’était permis, oh non.
La Bête, avait murmuré monsieur le curé dans la semi-obscurité quand ils avaient tourné la page.
Revenir en haut Aller en bas
extialis
Admin
avatar

Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 51
Localisation : nord de la france

MessageSujet: Re: Baptiste    Mar 14 Fév - 21:33

ah oui, je l'ai lue sur un ailleurs, ce texte et je me demandais pourquoi hélenne le voyait si bon alors que les autres non. il me semble que c'est là qu'il manque quelque chose (à mon humble avis)

_________________
https://www.facebook.com/eliecharier
http://fantasy666.jimdo.com/

le tome un sur numériklivres :gahila
Revenir en haut Aller en bas
http://fantasy666.jimdo.com/
Jafou

avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Age : 87
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Baptiste    Mer 15 Fév - 11:40

C'est bien. Il y a besoin d'une relecture et de quelques corrections... Il y a toujours, pour tout le monde, des corrections nécessaires, des améliorations possibles. mais je répète : c'est bien et bien écrit. Mais... Ce ne peut être qu'un prologue sinon l'histoire tourne court. La suite SVP. Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
http://edautojafou.over-blog.com
Demi-Tour



Date d'inscription : 13/09/2011
Age : 44

MessageSujet: Re: Baptiste    Mer 15 Fév - 11:56

Alors oui, ce n'est qu'un début, la suite de la nouvelle dévoilant de quelle manière ils en sont arrivés là (surtout le dénommé Baptiste). Et finalement, ce petit texte ne se suffit pas du tout à lui seul tongue

En fait j'ai laissé mûrir un texte que j'avais posé il y a quelque temps sur le forum mais qui ne me satisfaisait pas. Du coup, enfermé dans un tiroir (ou plutôt, sur une clé USB), il a fini par être oublié, jusqu'à ce que le hasard le fasse ressurgir, et avec lui l'inspiration pour enfin tourné cette histoire comme je crois l'avoir toujours souhaité sans jamais y arriver.
La suite est déjà écrite, mais dans son ancienne version. Il faut que je la retravaille pour la mettre au diapason si je puis dire.

Mais déjà, merci de vos retours.
Revenir en haut Aller en bas
extialis
Admin
avatar

Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 51
Localisation : nord de la france

MessageSujet: Re: Baptiste    Mer 15 Fév - 19:48

Cool au boulot donc

_________________
https://www.facebook.com/eliecharier
http://fantasy666.jimdo.com/

le tome un sur numériklivres :gahila
Revenir en haut Aller en bas
http://fantasy666.jimdo.com/
Demi-Tour



Date d'inscription : 13/09/2011
Age : 44

MessageSujet: Re: Baptiste    Jeu 23 Fév - 20:18

Ouais ouais...
Mais grosse feignasse moi lol
Revenir en haut Aller en bas
extialis
Admin
avatar

Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 51
Localisation : nord de la france

MessageSujet: Re: Baptiste    Jeu 23 Fév - 22:26

je te fouette mentalement  Laughing un petit coup à la fois lol

_________________
https://www.facebook.com/eliecharier
http://fantasy666.jimdo.com/

le tome un sur numériklivres :gahila
Revenir en haut Aller en bas
http://fantasy666.jimdo.com/
Demi-Tour



Date d'inscription : 13/09/2011
Age : 44

MessageSujet: Re: Baptiste    Mer 8 Mar - 21:42

ben le hic est que j'ai déjà un autre texte en tête... pfff... Sans doute ma soif de nouveautés alors que ce texte-ci est déjà en grande partie écrit. Suis pire que les gosses...
Foutue inspiration qui ne me laisse plus tranquille ! Heureusement que les vacances approchent. Mais faut que je me canalise, que je le finisse celui-ci, sinon ça va être ingérable.
Bref, je m'y remets (sérieusement cette fois) à mon retour.
Revenir en haut Aller en bas
extialis
Admin
avatar

Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 51
Localisation : nord de la france

MessageSujet: Re: Baptiste    Mer 8 Mar - 21:56

t'as de la chance, perso, je me fais un burn out d'inspiration Sad  du coup, je retravaille ce que j'ai en cours, mais bon, suis en manque

_________________
https://www.facebook.com/eliecharier
http://fantasy666.jimdo.com/

le tome un sur numériklivres :gahila
Revenir en haut Aller en bas
http://fantasy666.jimdo.com/
Le sombre minuit
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 26
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Baptiste    Mar 6 Juin - 9:00

J'aime beaucoup cette représentation, mais je ne vais pas ajouter les mêmes choses que nos collègues ! Il y a quelques retouches à fournir - et tu l'as peut-être déjà fait - mais je trouve que tu parviens à mettre en avant une jolie description de la bête.
Seulement, il est vrai que la relation des deux personnages est particulière et il serait intéressant d'en savoir un peu plus.

_________________
http://la-voie-des-ames.overblog.com/

Ce spectacle terrifia Maxime ; les deux enfants ne s'étaient-ils pas combattus avec le seul intérêt de manger ? Ce combat avait détourné ses pensées de son mal ; devant l'acharnement dont ces petits avaient fait preuve, il songea à la loi brutale et sanguinaire de la lutte pour vivre. Mais ces enfants sauvages étaient si bons, alors il ne put que s'intéresser à leur sort et sut que le mieux était toujours de vivre et d'espérer.
Seulement pour garder l'harmonie dans la vie, et celle en tout homme, fallait-il toujours un médiateur ? Un homme ou une femme sachant toujours quoi dire et quoi faire ?
Revenir en haut Aller en bas
http://la-voie-des-ames.overblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baptiste    

Revenir en haut Aller en bas
 
Baptiste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Baptiste Munroe
» [Belles Montres 2010] Jean-Baptiste Viot
» [Del Amo, Jean-Baptiste] Le Sel
» Bonne Fête Québec! Bonne St-Jean-Baptiste!
» Jean-Baptiste Carhaix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les écrivains amateurs du web :: Nouvelles-
Sauter vers: