Les écrivains amateurs du web

Forum dédié à tous les écrivains amateurs qui rêvent de marquer l'Histoire...
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion
Bonne vie à tous en ce lieu de partage et d'entraide.
La charte du forum est disponible et doit être signée par tous les membres du forum !
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Partenaires
créer un forum
Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

  Tueur à mes heures [Vers libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thomas.R

avatar

Date d'inscription : 09/11/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Tueur à mes heures [Vers libre]   Lun 11 Nov - 17:24



Dernière édition par Thomas.R le Dim 24 Nov - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le sombre minuit
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 26
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Tueur à mes heures [Vers libre]   Lun 11 Nov - 17:34

Je trouve que le texte fait très ancien, étrangement. Un peu comme le langage du tueur dans From Hell (le tueur étant donc notre cher Jacques l'Éventreur).
Ensuite, on ne parvient pas à redouter ce qui va arriver, on est plutôt dans le sourire en lisant, en tout cas c'est ce que j'ai ressenti. Cela m'a paru étrange, mais c'est peut-être l'effet recherché. (par sourire, je n'entends pas un sourire sadique, mais plutôt un sourire amusé par la scène, comme si on assistait à une parodie d'un tueur - mais cela vient peut-être du langage utilisé).

Enfin, j'ai vraiment bien aimé, ça, c'est une certitude.

_________________
http://la-voie-des-ames.overblog.com/

Ce spectacle terrifia Maxime ; les deux enfants ne s'étaient-ils pas combattus avec le seul intérêt de manger ? Ce combat avait détourné ses pensées de son mal ; devant l'acharnement dont ces petits avaient fait preuve, il songea à la loi brutale et sanguinaire de la lutte pour vivre. Mais ces enfants sauvages étaient si bons, alors il ne put que s'intéresser à leur sort et sut que le mieux était toujours de vivre et d'espérer.
Seulement pour garder l'harmonie dans la vie, et celle en tout homme, fallait-il toujours un médiateur ? Un homme ou une femme sachant toujours quoi dire et quoi faire ?
Revenir en haut Aller en bas
http://la-voie-des-ames.overblog.com/
Thomas.R

avatar

Date d'inscription : 09/11/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Tueur à mes heures [Vers libre]   Lun 11 Nov - 18:29

Génial ! Merci.  Je me suis vraiment bien amusé à l'écrire et c'est effectivement avec humour que je l'ai construit. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Le sombre minuit
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 26
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Tueur à mes heures [Vers libre]   Mar 12 Nov - 0:00

Cela se sent. (c'est un compliment)
Et il est toujours bien d'être en accord avec le texte. Si tu t'es amusé, il sera amusant. C'est souvent le cas.

"Bon, Tranchons !" -> j'ai beaucoup aimé le côté "besogne" de cette phrase. Un peu comme un charcutier ou un poissonnier.
J'aime beaucoup. Même si comme dis plus haut, j'ai trouvé cela étrange.

_________________
http://la-voie-des-ames.overblog.com/

Ce spectacle terrifia Maxime ; les deux enfants ne s'étaient-ils pas combattus avec le seul intérêt de manger ? Ce combat avait détourné ses pensées de son mal ; devant l'acharnement dont ces petits avaient fait preuve, il songea à la loi brutale et sanguinaire de la lutte pour vivre. Mais ces enfants sauvages étaient si bons, alors il ne put que s'intéresser à leur sort et sut que le mieux était toujours de vivre et d'espérer.
Seulement pour garder l'harmonie dans la vie, et celle en tout homme, fallait-il toujours un médiateur ? Un homme ou une femme sachant toujours quoi dire et quoi faire ?
Revenir en haut Aller en bas
http://la-voie-des-ames.overblog.com/
Le Boiteux

avatar

Date d'inscription : 15/11/2013
Age : 26
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Tueur à mes heures [Vers libre]   Lun 18 Nov - 21:27

De même, j'ai adoré, même si j'ai pas du tout l'habitude des vers. Mais quand c'est bien fait, pourquoi pas ? C'est surtout le monologue du tueur qui m'a plu, il amuse par son exubérance et sa légèreté, je trouve. Et le langage n'y est pas pour rien non plus.
Et puis un tueur cannibale, m'en faut pas plus pour aimer. D'un certain côté il me fait un peu penser à Hannibal, à bien y réfléchir. Je ne sais pas s'il y a un quelconque rapport.
En tout cas merci, j'ai bien apprécié Wink
Revenir en haut Aller en bas
Thomas.R

avatar

Date d'inscription : 09/11/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Tueur à mes heures [Vers libre]   Dim 24 Nov - 19:54

Merci à toi de la lecture et de ces compliments 

PS ; J'ai fait pas mal de modifications et une mise en page pour m'amuser.. Donc si vous souhaitez le re-lire et me dire ce que vous en avez pensé.. Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Le Boiteux

avatar

Date d'inscription : 15/11/2013
Age : 26
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Tueur à mes heures [Vers libre]   Dim 24 Nov - 20:52

Terrible la mise en page ! Si tous les textes pouvaient être aussi plaisant à l'oeil !
 
  Sur le fond, si je me souviens bien, effectivement y'a l'air d'y avoir eu pas mal de changement. J'ai même l'impression que tous les vers ont été plus ou moins retravaillé, j'me plante ?
Pour le coup avoir le texte d'avant sous les yeux aurait été mieux pour faire la comparaison, mais ça m'a l'air "plus construit", plus conforme au niveau de la forme à ce qu'on s'attend à trouver dans un texte en vers libre. Ta première version me semblait plus naturel au niveau des "dialogues", et surtout j'ai l'impression que le tueur est moins exubérant.
Mais bon, c'est une deuxième lecture, donc fatalement il y a un décalage entre ce que j'attendais et ce que j'ai eu. Quelqu'un qui n'a pas lu la première version sera certainement plus objectif que moi.
  En tout cas j'ai adoré. Et je ne sais si c'est un ajout, mais mention spéciale pour : "Et permettez que j'en jouisse, comme jadis, les hommes le firent entre vos cuisse !". Ces vers là m'ont régalé !
Revenir en haut Aller en bas
Malicie

avatar

Date d'inscription : 07/06/2013
Age : 22
Localisation : 81

MessageSujet: Re: Tueur à mes heures [Vers libre]   Lun 25 Nov - 12:54

Je n'ai pas l'habitude des vers (je ne lis jamais de poèmes) mais c'est sympa à lire ! Et que dire de la présentation ! Elle tue ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Thomas.R

avatar

Date d'inscription : 09/11/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Tueur à mes heures [Vers libre]   Lun 25 Nov - 14:55

Wink

Effectivement, j'ai retravaillé presque chaque vers, ne serais-ce qu'en ponctuation. Tout en ajoutant quelques uns de plus, au gré de mon imagination. J'ai voulu donné un ton plus construit, avec des variantes entre rime interne et externe, tout en essayant de garder l'humour du personnage. J'ai refais également mes punchlines, en inventant de nouvelles, tel celle que tu cites (Le boiteux) afin de donner le ton au texte.

J'avoue que ce passage est mon préféré ;

 " Et la mort survint, comme l'ivresse après le vin,
D'un rouge sang, s'améliorant avec le temps.
Impitoyable hiver de cette vie estivale,
qui déjà hier, torturait mes lacrymales,
ne vous laissant répit, qu'au prix de la vie.
Et permettez que j'en jouisse, comme jadis,
les hommes le firent entre vos cuisses ! "

Et voici l'ancienne version ;

Ancienne version;
Citation :


 Tueur à mes heures



Sur les quais de Ville-Neuve, appuyé sur un banc ; une veuve.
Pleurant sa perte, enfouissant ses larmes dans une lingerie verte.
Si elle avait tourné le regard, le long des berges baignées de noir,
elle aurait vu l'anthropophage, ce vil personnage !

Qui, d'un geste brusque, l'attrapa,
qui, d'un vif mouvement, l'attacha.
-Mais,.. Je suis devenue impuissante ! Diantre ! Cria-t-elle..
Lâchez moi, sieur, s'il vous reste un peu de cœur ! L'adjura-t-elle.

Hahahaha ! 

Permettez que je me présente, 
Et qu'ainsi s'impose le joyeux dilettante,
Sachez que votre vertu ne craint rien,
je m'en voudrais que l'on me prenne pour ce type de vaurien.

Je m'appelle Ivon,
Tueur comme vocation,
je suis poète par passion !

Je me joue des rimes,
tandis que vous ramez,
à éviter l’abîme,
d'une mort certifiée !

L'air est frais, la nuit ; obscure. De ce fait, il faut que je clôture.
N'êtes vous d'accord ? Pourquoi donc ? Vous avez peur de la mort ? Et moi donc..
D'un air mélancolique, je découpe cette gente biblique,
laissant ma lame à votre contact s'émousser, pour que de vie à trépas vous passiez !
Commencerais-je par un bras ? Comment cela, vous n'y tenez pas ?!
Les jambes, d'abord ? Afin que vous ne les preniez à votre cou, alors..
Intéressant. Certes ! Vivant,.. Et bientôt inerte !

Bon ! Tranchons ! 
Incision de la jugulaire. Un dernier « notre père » ?

De cet instant je jouis, tandis que vous perdez la vie.
Mais je vous prie, gardez de moi le souvenir d'un homme gentil !
Je vous délivre de vos peurs, oubliez moi cette rancœur !

Limitons cette pléthore, pendant que je vous dévore..
Commencerais-je par l'oreille, accompagné d'un jus d’airelle ?
Ou vous mangerais-je la langue ? Bien trop pendue d'ailleurs !
Sur lit de délicieuse mangue, ou avec une sauce au beurre ?

Tantôt salé, tantôt sucré,
Soumis aux aléas de mon estomac,
je ne me décide pas !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tueur à mes heures [Vers libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tueur à mes heures [Vers libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Poésie] Le Vers Contemporain ou Vers Libre
» Ici Vos Poésies En Vers Libres
» Transfert contacts par bluetooth dans kit main libre
» Demain vers 14 heures… elle passera au-dessus de chez toi !
» Convertisseur YouTube vers MP3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les écrivains amateurs du web :: Nouvelles-
Sauter vers: