Les écrivains amateurs du web

Forum dédié à tous les écrivains amateurs qui rêvent de marquer l'Histoire...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonne vie à tous en ce lieu de partage et d'entraide.
La charte du forum est disponible et doit être signée par tous les membres du forum !
Derniers sujets
» De retour après quelques années d'absence....
Madeleine de Proust EmptyHier à 21:25 par Le sombre minuit

» mefiez vous des charlatants
Madeleine de Proust EmptyHier à 21:22 par Le sombre minuit

» Une chanson de geste
Madeleine de Proust EmptyHier à 21:17 par Le sombre minuit

» 5 et 6 juin...
Madeleine de Proust EmptyJeu 6 Juin - 8:09 par Jafou

» Les Imaginales
Madeleine de Proust EmptyLun 20 Mai - 20:05 par extialis

» Désinscription du forum
Madeleine de Proust EmptyDim 19 Mai - 7:29 par extialis

» la golfeuse du voilier
Madeleine de Proust EmptyMer 15 Mai - 21:59 par martin1

» Aimez-vous Bach (3è séquence)
Madeleine de Proust EmptyMar 14 Mai - 18:26 par Le sombre minuit

» L'ascension extraordinaire du Maudit
Madeleine de Proust EmptyLun 13 Mai - 19:02 par extialis

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Partenaires
créer un forum
Septembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      
CalendrierCalendrier

Partagez
 

 Madeleine de Proust

Aller en bas 
AuteurMessage
Dean_Moriarty

Dean_Moriarty

Date d'inscription : 02/06/2011
Age : 33
Localisation : Lille

Madeleine de Proust Empty
MessageSujet: Madeleine de Proust   Madeleine de Proust EmptyVen 3 Juin - 15:14

j'avais envie de vous faire partager ma madeleine de Proust. N’hésitez pas à partager la votre! Very Happy



Mon paquet de gaufres en main, je m’installe confortablement devant la télévision et m’apprête à profiter des dessins animés de ce mercredi après midi. Nous sommes en 1993, j’ai sept ans. Armé de ma télécommande, j’entame mon habituel zapping et tombe soudain, au hasard d’une chaine, sur un spectacle qui me cloue sur place.
Et pour cause, crevant littéralement l’écran, un sumo en tenue réglementaire défie du regard un moustachu en slip rouge qui ne s’en laisse pas compter. Un troisième personnage vient compléter le tableau, plus frêle que les deux autres, il porte une élégante chemise et un nœud papillon.
La scène se déroule sur un ring, entouré par des milliers d’individus, toutes pancartes dehors, scandant des noms incompréhensibles alors qu’une cloche retentit.
Commence alors un match de catch.


Un cornet de croustillons en main, je déambule tranquillement dans les rues de Lille, enivré par l’esprit de Noël qui y règne. Nous sommes en décembre 2006, j’ai vingt ans.
Après avoir écumé l’espace musique d’un grand magasin, au détour du rayon vidéo, un visage me laisse aussi immobile et pensif qu’un Rodin.
Devant moi, sur la pochette d’un DVD, dans son plus beau slip rouge, mon moustachu refait surface. Et avec lui, je me replonge dans mes souvenirs. Des senteurs délicates de gaufres envahissent mes narines et des images alors oubliées emplissent ma tête. Je m’empare de ce trophée, file à la caisse et m’offre un retour vers l’enfance.
Hasard du calendrier ou coïncidence, nous sommes mercredi et mon après-midi est aussi libre que celle d’un écolier. A peine rentré, je m’installe.
Commence alors un match de catch.


Les canadiens l’appellent « divertissement sportif » et c’est la meilleure définition de ce qu’est le catch. Pour moi, c’est un univers à part entière, un endroit où pour comprendre, il faut retrouver son âme d’enfant, pouvant juger d’une personne au premier coup d’œil. Un monde dans lequel le bien et le mal sont parfaitement identifiables et antagonistes.
Le méchant l’est jusqu’au bout des ongles, sombre, il doit se faire détester, un Goliath des temps modernes. Grâce à la scénarisation des combats, il maltraitera le favori de la foule jusqu'à ce que ce dernier trouve la force de renverser la situation, comme dans tout bon dessin animé.
Mais au-delà de l’illusion qu’ils offrent, n’oublions pas que ces hommes travaillent en équipe dans une complicité et une confiance qui se doit d’être absolue.
Revenir en haut Aller en bas
extialis
Admin
extialis

Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 53
Localisation : nord de la france

Madeleine de Proust Empty
MessageSujet: Re: Madeleine de Proust   Madeleine de Proust EmptyVen 3 Juin - 15:22

c'est quoi une madeleine de proust?

à part ça, texte frais de jeunesse, j'ai adoré. surtout la petite phrase à la fin
Citation :
Mais au-delà de l’illusion qu’ils offrent, n’oublions pas que ces hommes travaillent en équipe dans une complicité et une confiance qui se doit d’être absolue.
ça c'est vrai. comme pour les cascadeurs. s'ils ne sont pas parfaitement synchronisés, ils peuvent se faire très mal.

et c'est vrai aussi que les enfants sont comme ça, je le remarque tous les jours Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://fantasy666.jimdo.com/
Dean_Moriarty

Dean_Moriarty

Date d'inscription : 02/06/2011
Age : 33
Localisation : Lille

Madeleine de Proust Empty
MessageSujet: Re: Madeleine de Proust   Madeleine de Proust EmptyVen 3 Juin - 15:34

Une madeleine de Proust,c'est une expression pour qualifier une chose qui déclenche une foule de souvenirs. Cela peut être un objet, une odeur ou un goût. On en a tous!

Dans le cas de Proust, il adorait manger des madeleines qui lui rappelaient son enfance.

Revenir en haut Aller en bas
extialis
Admin
extialis

Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 53
Localisation : nord de la france

Madeleine de Proust Empty
MessageSujet: Re: Madeleine de Proust   Madeleine de Proust EmptyVen 3 Juin - 16:53

d'accord. je vais tenter d'en faire partager une alors. je ne connaissais pas
Revenir en haut Aller en bas
http://fantasy666.jimdo.com/
Salaber



Date d'inscription : 03/06/2011

Madeleine de Proust Empty
MessageSujet: Re: Madeleine de Proust   Madeleine de Proust EmptyVen 3 Juin - 18:33

À la recherche du temps perdu (de Proust). Le narrateur mange une
madeleine et ceci déclenche un souvenir (en fait, plus qu'un souvenir),
il revit une scène de son enfance dans laquelle il mangeait des
madeleines.
L'expression désigne maintenant un acte, apparemment négligeable, mais
qui porte une charge émotionnelle et qui nous rappelle quelque chose du
passé.

Il ne faut jamais oublié que Proust était avant tout un philosophe. Il y en a tant qui disent l'avoir lu... Et lui-même s'est largement trompé sur les autres en faisant refuser à son éditeur Céline.
Sa vision de la place de l'homme se heurta à celle de Bergson. Ce dernier reste comme un modèle alors qu’Einstein en personne démontra que c'était Proust qui avait raison.
Une simple question d'éditeurs qui ont préféré, ou n'ont pu, que privilégié l'un par rapport à l'autre.
Mais tout le monde sait combien je suis opposé aux éditeurs." Daniel" pourra le confirmer.
Revenir en haut Aller en bas
extialis
Admin
extialis

Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 53
Localisation : nord de la france

Madeleine de Proust Empty
MessageSujet: Re: Madeleine de Proust   Madeleine de Proust EmptyVen 3 Juin - 18:40

et moi aussi Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://fantasy666.jimdo.com/
Salaber



Date d'inscription : 03/06/2011

Madeleine de Proust Empty
MessageSujet: Re: Madeleine de Proust   Madeleine de Proust EmptyVen 3 Juin - 18:47

extialis a écrit:
et moi aussi Laughing

I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Salaber



Date d'inscription : 03/06/2011

Madeleine de Proust Empty
MessageSujet: Re: Madeleine de Proust   Madeleine de Proust EmptyVen 3 Juin - 18:56

Je tiens à préciser que je n'ai pas encore pu "battre" Marc-Édouard Nabe en matière de vente, n'ayant pas pu dépasser 2000 ex pour le Baron Caraïbes.
Mais je compte bien y remédier avec mon prochain roman.

Si, si, je vous tiendrais au courant.
Pour le moment il est en cours d'évaluation sur WBE.
Narcissisme ?
Non. Challenge !

Le jour où un roman d'un auteur indépendant sera au "top", bien des choses changeront. Et je ne suis pas le seul en lice. Il y en a d'autres qui sont sur le bon chemin. Et sans doute me dépasseront de loin.
Et vous, vous êtes sur quelle pente ? Ascendante ou descendante ? Je veux dire, à vous bouger ou attendre la manne céleste ? Exclamation bounce cheers
Revenir en haut Aller en bas
extialis
Admin
extialis

Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 53
Localisation : nord de la france

Madeleine de Proust Empty
MessageSujet: Re: Madeleine de Proust   Madeleine de Proust EmptyVen 3 Juin - 19:13

ce que je pense, ce qu'il faudrait bien un jour... j'ai lu les extraits que tu as mis sur baron caraïbes et l'autre (me souviens plus du titre mais bien de l'histoire). je veux dire : ton texte à toi est bon mais l'autre... l'histoire est bonne, même très bonne. seulement je n'ai pu qu'accrocher sur les verbes ternes, ils sont légion et j'ai trouvé ça dommage puisque l'histoire m'intéressait vraiment.
je te file ce lien
http://www.enviedecrire.com/quatre-editeurs-en-quete-d%E2%80%99auteurs/

et mon idée (parce que ta voix me parle depuis un moment) serait qu'un jour le journal du web de la cinq pourrait faire la promo des auto édités (encore faut il que ce magasine tv existe encore) Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://fantasy666.jimdo.com/
Salaber



Date d'inscription : 03/06/2011

Madeleine de Proust Empty
MessageSujet: Re: Madeleine de Proust   Madeleine de Proust EmptyVen 3 Juin - 19:45

Et tu crois que ce lien va changer quoi que ce soit ?

Mais c'est à chier, à hurler. Il n'y aucune possibilité d'évolution de la "littérature" avec de telles âneries. Seulement les conforter dans leur élitisme sodomite.

« Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ? »
Franz K.

Et si ça doit être à coup de verbes ternes, que cela soit.
Revenir en haut Aller en bas
extialis
Admin
extialis

Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 53
Localisation : nord de la france

Madeleine de Proust Empty
MessageSujet: Re: Madeleine de Proust   Madeleine de Proust EmptyVen 3 Juin - 20:14

mes aïeux, salaber! ouvre donc les yeux! les libraires sont envahis de propositions. qui aura la palme? celui qui a le pognon ou celui qui sait écrire? que penses-tu du phénomène "indignez-vous"? (je suis curieuse de lire ton avis)
Revenir en haut Aller en bas
http://fantasy666.jimdo.com/
Marie Fontaine

Marie Fontaine

Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 57
Localisation : Entre mes pages

Madeleine de Proust Empty
MessageSujet: Re: Madeleine de Proust   Madeleine de Proust EmptyVen 3 Juin - 20:15

Écrire comme si l'on donnait un "coup de hache dans la mer gelée qui est en nous" (Franz K.)... Oui !!! Tu écris dans cette optique Salaber ? Où peut-on découvrir ton "Baron Caraïbes" ?

Pour en revenir à nos moutons... ma madeleine : il suffit que je sente de l'huile d'olive chaude pour me retrouver propulsée dans le passé, en Espagne, au temps où nous passions les vacances d'été chez ma grand-mère maternelle. Elle cuisinait pratiquement tout à l'huile d'olive. A force, ses vêtements, entièrement noirs, même par temps de canicule, s'étaient imprégnés de cette odeur un peu piquante mais si fruitée... J'aimais bien plonger le nez dans son tablier noué autour de sa taille, qu'elle avait bien épaisse, pour sniffer ce parfum si particulier...
Revenir en haut Aller en bas
http://mariefontaine.centerblog.net/
Salaber



Date d'inscription : 03/06/2011

Madeleine de Proust Empty
MessageSujet: Re: Madeleine de Proust   Madeleine de Proust EmptyVen 3 Juin - 20:39

extialis a écrit:
mes aïeux, salaber! ouvre donc les yeux! les libraires sont envahis de propositions. qui aura la palme? celui qui a le pognon ou celui qui sait écrire? que penses-tu du phénomène "indignez-vous"? (je suis curieuse de lire ton avis)

Voilà un sujet digne de ce nom !
Je résume, s'indigner c'est se sentir digne. Quant à l'auteur de ce titre, il ne propose qu'aux autres de s'indigner. Lui en donne des réponses toutes faites en amalgamant indignation et résistance, la vraie, celle qui a fait ses preuves (?), celle de 40. S'indigner est à l'ordre du jour, dans l'air du temps. A tel point que les indignés de la Puerta del sol sont présentés comme des agitateurs sans aucun programme. Et les chasser pour laisser la place à la victoire du Barsa. C'est indigne, indignité nationale. La raison d'état. Faudrait les priver de leur citoyenneté ces indignes.
On peut s'indigner, soit. On s'indigne. Mais que fait-on d'autre ?
Oui, c'est un phénomène qui nous est proposé. Indignons-nous mais restons à notre places. Nous ne sommes pas dignes de nous indigner, on paye bien l'essence en s'indignant. Et surtout votons, votons bien. Nous avons deux mains, une droite et une gauche. Attention les dyslexiques... Pour les manchots, pas de bol. Et pour les indécis, on peut voter en touche. Quitte à s'indigner plus tard.

Et puis lisons, sans s'indigner. Ça rapporte, sauf à ceux que ça devrait. Mais ils n'ont pas le droit de s'indigner, eux. Ils n'en sont pas "dignes".

Chez les libraires ? Que veux-tu qu'il en sorte ? Un best seller ? Alors il faut écrire un livre sur les régimes. Et s'indigner que l'on puisse le remettre en cause (95% des régimes entamés n'ont aucun effet, même avec un médecin). Mais faut-il s'en indigner ? C'est du business, pas de quoi en faire un plat... Et surtout pas s'en indigner.


Dernière édition par Salaber le Ven 3 Juin - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Salaber



Date d'inscription : 03/06/2011

Madeleine de Proust Empty
MessageSujet: Re: Madeleine de Proust   Madeleine de Proust EmptyVen 3 Juin - 20:44

Marie Fontaine a écrit:
Écrire comme si l'on donnait un "coup de hache dans la mer gelée qui est en nous" (Franz K.)... Oui !!! Tu écris dans cette optique Salaber ? Où peut-on découvrir ton "Baron Caraïbes" ?

Pour en revenir à nos moutons... ma madeleine : il suffit que je sente de l'huile d'olive chaude pour me retrouver propulsée dans le passé, en Espagne, au temps où nous passions les vacances d'été chez ma grand-mère maternelle. Elle cuisinait pratiquement tout à l'huile d'olive. A force, ses vêtements, entièrement noirs, même par temps de canicule, s'étaient imprégnés de cette odeur un peu piquante mais si fruitée... J'aimais bien plonger le nez dans son tablier noué autour de sa taille, qu'elle avait bien épaisse, pour sniffer ce parfum si particulier...

Ah, l'Espagne. Quand j'y pense...
Je suis Basque... Mais bon, on ne va pas s'arrêter là.

Pour le Baron Caraïbes, 80 pages en lecture gratuite à cette adresse :
-> http://salaberiko.com/index.php?page=11

Et puis, le prochain s'appelle Commando Aménorrhée, construit autour d'une citation de Colette : "Les femmes libres ne sont pas des femmes". Un roman qui explore le genre "littérature à deux balles", celui qui parle le plus de l'égalité homme-femme, ou son contraire d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Marie Fontaine

Marie Fontaine

Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 57
Localisation : Entre mes pages

Madeleine de Proust Empty
MessageSujet: Re: Madeleine de Proust   Madeleine de Proust EmptyVen 3 Juin - 20:56

Ok, merci pour le lien Salaber !

Citation :
Commando Aménorrhée
J'adore !
Revenir en haut Aller en bas
http://mariefontaine.centerblog.net/
Contenu sponsorisé




Madeleine de Proust Empty
MessageSujet: Re: Madeleine de Proust   Madeleine de Proust Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Madeleine de Proust
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La madeleine de Proust
» Chutes de la Madeleine
» Marie-Madeleine
» Vayre Charles / Flovey Madeleine
» WICKHAM Madeleine: Une maison de rêve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les écrivains amateurs du web :: Ecrits libres-
Sauter vers: