Les écrivains amateurs du web

Forum dédié à tous les écrivains amateurs qui rêvent de marquer l'Histoire...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonne vie à tous en ce lieu de partage et d'entraide.
La charte du forum est disponible et doit être signée par tous les membres du forum !
Derniers sujets
» Une chanson de geste
Philosophie des grands; philosophie des petits. EmptyLun 29 Juil - 17:57 par Jafou

» mefiez vous des charlatants
Philosophie des grands; philosophie des petits. EmptyDim 23 Juin - 16:10 par Jafou

» De retour après quelques années d'absence....
Philosophie des grands; philosophie des petits. EmptyMar 18 Juin - 13:29 par rtmel

» 5 et 6 juin...
Philosophie des grands; philosophie des petits. EmptyJeu 6 Juin - 8:09 par Jafou

» Les Imaginales
Philosophie des grands; philosophie des petits. EmptyLun 20 Mai - 20:05 par extialis

» Désinscription du forum
Philosophie des grands; philosophie des petits. EmptyDim 19 Mai - 7:29 par extialis

» la golfeuse du voilier
Philosophie des grands; philosophie des petits. EmptyMer 15 Mai - 21:59 par martin1

» Aimez-vous Bach (3è séquence)
Philosophie des grands; philosophie des petits. EmptyMar 14 Mai - 18:26 par Le sombre minuit

» L'ascension extraordinaire du Maudit
Philosophie des grands; philosophie des petits. EmptyLun 13 Mai - 19:02 par extialis

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Partenaires
créer un forum
Septembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      
CalendrierCalendrier

Partagez
 

 Philosophie des grands; philosophie des petits.

Aller en bas 
AuteurMessage
Amiedetous



Date d'inscription : 28/06/2012

Philosophie des grands; philosophie des petits. Empty
MessageSujet: Philosophie des grands; philosophie des petits.   Philosophie des grands; philosophie des petits. EmptyDim 16 Sep - 14:38

Voici un autre extrait de mes écrits. L'inconvénient d'un extrait, c'est qu'il manque le début. Pour les quelques personnes qui me liraient et qui ne sauraient pas qui sont les deux personnages cités:
Ramana Maharshi est un sage indien très célèbre qui a vécu à cheval sur les dix-neuvième et vingtième siècles. Henri Le Saux est un moine bénédictin, parti en Inde pour y organiser la vie monastique avec le Père Monchanin. Sa rencontre avec Ramana changera sa vie. Il deviendra un moine chrétien-hindou, avec les déchirures et les incompatibilités que cela suppose.




"Le "Qui suis-je?" de Ramana n'a pas de réponse exprimable avec des mots ou des symboles. Henri Le Saux, qui cherchait de toutes ses forces à percer le mystère, avait écrit quelque chose qui resssemblait à: "Je ne suis pas le penseur qui se cache derrière ses pensées."

C'est une évidence. Il suffit, pour s'en convaincre, d'essayer d'arrêter de penser pour constater que "ça pense tout seul".
Il n'y a pas de penseur.
Il n'y a que des pensées qui défilent, qui nous capturent et nous entraînent où elles veulent: dans le passé, dans le futur... Elles nous rendent aveugles et sourds au présent et éveillent en plus des émotions qui n'ont rien à voir avec le maintenant, qui seul est réel.

On dit "mes" pensées parce qu'elles défilent dans le lieu clôt de ma tête. Mais ce sont les pensées de qui?
De la conscience?
Non, la conscience se contente de les écouter et de regarder les images projetées dans notre salle de cinéma intérieur.
Suis-je cette conscience spectatrice?
Non, cela ne se peut pas, parce que je peux être "consciente d'être consciente".
Suis-je alors cette deuxième conscience qui observe la première?
Même pas, parce que je peux remonter à "je suis consciente d'être consciente d'être consciente".
C'est ce que certains appellent "méditer".

C'est un peu comme les boites à camembert de mon enfance: il y avait, sur le couvercle, l'image d'un moine au gros ventre qui tenait dans ses mains une boîte à camembert sur laquelle on voyait un moine au gros ventre qui tenait dans ses mains une boîte à camembert sur laquelle on voyait un moine au gros ventre qui...
Et je contemplais, fascinée, la première représentation de l'infini qui me fut donnée. Je jouais avec délices avec l'infiniment petit, puis l'infiniment grand, jusqu'à ce que Maman m'imtime l'ordre de cesser de rêvasser et de me rendre utile en débarrassant la table.
Puis mes parents ont divorcé; le départ de mon père a entraîné à sa suite la disparition du passionnant mystère transmis par les boîtes à camembert: il était le seul à en manger.

J'ai remplacé cette délicieuse méditation sur les ecclésiatiques et les fromages par la lecture d'une histoire passionnante trouvée dans un vieux livre de prix du début du siècle, oublié dans un coin. (Pour ceux qui sont encore jeunes, je ne parle pas de la valeur marchande de l'ouvrage. Il avait été donné à un élève en récompense pour ses bons résultats scolaires le grand jour de la distribution des prix). Il avait une couverture rouge et or. Son héros s'appelait Micromégas. J'étais à nouveau dans l'infiniment grand et l'infiniment petit...

C'est plus tard, au lycée, que je constaterai avec étonnement que les contes philosophiques de Voltaire m'étaient familiers depuis mes huit ou neuf ans... Je ne prenais pas à l'époque la peine de lire le nom des auteurs.

J'ai bientôt soixante ans. Dans beaucoup de domaines philosophiques, je n'en sais pas plus que la petite fille que j'étais. Les mots choisis et les références litteraires donnent un air de profondeur aux discours et aux écrits de l'adulte. Mais le sérieux et l'intelligence sont déjà là dans les interrogations, souvent secrètes, de l'enfant."


Dernière édition par Amiedetous le Jeu 3 Jan - 13:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
extialis
Admin
extialis

Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 53
Localisation : nord de la france

Philosophie des grands; philosophie des petits. Empty
MessageSujet: Re: Philosophie des grands; philosophie des petits.   Philosophie des grands; philosophie des petits. EmptyDim 16 Sep - 15:19

Citation :
Mais le sérieux et l'intelligence sont déjà là dans les interrogations, souvent secrètes, de l'enfant."
c'est vrai, mais à nous parents de les guider vers leur sagesse quotidienne.

que s'éteignent la colère, l'envie et la jalousie pour vivre pleinement et sereinement le présent Smile
un texte qui met à la portée de tous les fondations de la méditation (ne pas vouloir à tout prix faire le vide en son esprit, mais plutot regarder ces pensées en spectateur et elles prendront une toute autre dimension)
Revenir en haut Aller en bas
http://fantasy666.jimdo.com/
Lydelune

Lydelune

Date d'inscription : 15/09/2012

Philosophie des grands; philosophie des petits. Empty
MessageSujet: Re: Philosophie des grands; philosophie des petits.   Philosophie des grands; philosophie des petits. EmptyDim 16 Sep - 21:51

J'aime ces réflexions.
Et j'aimerais ajouter mon petit grain de sel, si tu permets.

Je me souviendrai toujours de cet ami qui s'énervait lorsque, à sa question : "à quoi tu penses ?", je je répondais "à rien"
Pour lui, il était inconcevable qu'on ne puisse penser à rien.

J'affirme pourtant, encore aujourd'hui, qu'il m'arrive de ne penser vraiment à rien : rien. pas un son, pas une image, pas un souvenir, pas un rêve, pas un mot, pas une pensée, rien. (et c'est très reposant)

Il me disait aussi qu'on pensait, réfléchissait et analysait forcément en faisant des phrases. Il était convaincu qu'il ne pouvait pas en être autrement.

Pourtant, je pense, je réfléchi et j'analyse le plus souvent avec des images et des sentiments.

Cela m'a appris, entre autre, que si l'on veut comprendre les autres, il faut commencer par être convaincus d'une chose : Nous sommes tous différents.
Revenir en haut Aller en bas
Amiedetous



Date d'inscription : 28/06/2012

Philosophie des grands; philosophie des petits. Empty
MessageSujet: Re: Philosophie des grands; philosophie des petits.   Philosophie des grands; philosophie des petits. EmptyLun 17 Sep - 4:35

Merci Lydelune pour vos commentaires. Si, spontanément, votre esprit s'arrête de produire des mots, des phrases et des images, vous êtes grandement chanceuse. Je crois que les petits enfants ne pensent pas. Plus précisément, "ça ne pense pas tout seul dans leur tête." Ils sont de ce fait terriblement attentifs, car totalement présents à leurs cinq sens. je vous envie un peu, car mon esprit ressemble à une place de marché!
Revenir en haut Aller en bas
extialis
Admin
extialis

Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 53
Localisation : nord de la france

Philosophie des grands; philosophie des petits. Empty
MessageSujet: Re: Philosophie des grands; philosophie des petits.   Philosophie des grands; philosophie des petits. EmptyLun 17 Sep - 10:11

Citation :
je vous envie un peu, car mon esprit ressemble à une place de marché!
le mien aussi Philosophie des grands; philosophie des petits. 1618113353
Revenir en haut Aller en bas
http://fantasy666.jimdo.com/
Le sombre minuit
Modérateur
Le sombre minuit

Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 28
Localisation : Dijon

Philosophie des grands; philosophie des petits. Empty
MessageSujet: Re: Philosophie des grands; philosophie des petits.   Philosophie des grands; philosophie des petits. EmptyVen 21 Sep - 14:50

Tu as raison Lydelune, cela m'arrive encore parfois, mais très peu souvent.

J'appele ça des Blancs-noirs, parce que lorsque je ressore de ces états un peu étrange, je ne sais pas si j'ai eu l'impression de voir tout noir ou tout blanc, ou rien. Cela fait extrêmement du bien, c'est vrai, et souvent, je suis en plein dans ce que l'on peut appeler la paix intérieure.

Mais sinon, je suis aussi une superette !

_________________
http://la-voie-des-ames.overblog.com/

Ce spectacle terrifia Maxime ; les deux enfants ne s'étaient-ils pas combattus avec le seul intérêt de manger ? Ce combat avait détourné ses pensées de son mal ; devant l'acharnement dont ces petits avaient fait preuve, il songea à la loi brutale et sanguinaire de la lutte pour vivre. Mais ces enfants sauvages étaient si bons, alors il ne put que s'intéresser à leur sort et sut que le mieux était toujours de vivre et d'espérer.
Seulement pour garder l'harmonie dans la vie, et celle en tout homme, fallait-il toujours un médiateur ? Un homme ou une femme sachant toujours quoi dire et quoi faire ?
Revenir en haut Aller en bas
http://la-voie-des-ames.overblog.com/
Contenu sponsorisé




Philosophie des grands; philosophie des petits. Empty
MessageSujet: Re: Philosophie des grands; philosophie des petits.   Philosophie des grands; philosophie des petits. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Philosophie des grands; philosophie des petits.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Battat, ces grands parmi les petits
» La nuée d'esprits, philosophie et pensée profondes...
» Philosophie des amis des cafés polyglottes
» La philosophie pour les nulles (et par les nulles)
» philosophie du jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les écrivains amateurs du web :: Essais-
Sauter vers: