Les écrivains amateurs du web

Forum dédié à tous les écrivains amateurs qui rêvent de marquer l'Histoire...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonne vie à tous en ce lieu de partage et d'entraide.
La charte du forum est disponible et doit être signée par tous les membres du forum !
Derniers sujets
» Une chanson de geste
Le voleur de rêves EmptyLun 29 Juil - 17:57 par Jafou

» mefiez vous des charlatants
Le voleur de rêves EmptyDim 23 Juin - 16:10 par Jafou

» De retour après quelques années d'absence....
Le voleur de rêves EmptyMar 18 Juin - 13:29 par rtmel

» 5 et 6 juin...
Le voleur de rêves EmptyJeu 6 Juin - 8:09 par Jafou

» Les Imaginales
Le voleur de rêves EmptyLun 20 Mai - 20:05 par extialis

» Désinscription du forum
Le voleur de rêves EmptyDim 19 Mai - 7:29 par extialis

» la golfeuse du voilier
Le voleur de rêves EmptyMer 15 Mai - 21:59 par martin1

» Aimez-vous Bach (3è séquence)
Le voleur de rêves EmptyMar 14 Mai - 18:26 par Le sombre minuit

» L'ascension extraordinaire du Maudit
Le voleur de rêves EmptyLun 13 Mai - 19:02 par extialis

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Partenaires
créer un forum
Septembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      
CalendrierCalendrier

Partagez
 

 Le voleur de rêves

Aller en bas 
AuteurMessage
Lydelune

Lydelune

Date d'inscription : 15/09/2012

Le voleur de rêves Empty
MessageSujet: Le voleur de rêves   Le voleur de rêves EmptySam 15 Sep - 22:28

Bonjour !
Je débute mes posts avec mon "voleur de rêves"
un récit poétique dans un monde farfelu "à la Lewis Carroll"
Mais je ne suis pas Lewis Carroll (et cette histoire est très personnelle).
Il y aura des posts très courts (et d'autres plus longs) c'est selon.

---------------------------------------------------

Je ne sais plus si j’ai rêvé cette nuit
ni même si j’ai ri
ou bien pleuré

Cela fait si longtemps...

J’ai l’impression
que ma vie s’arrête avec le jour

et que le jour me guette aux pieds du lit
Le prédateur
avec sa proie
Revenir en haut Aller en bas
Lydelune

Lydelune

Date d'inscription : 15/09/2012

Le voleur de rêves Empty
MessageSujet: Le voleur de rêves (02)   Le voleur de rêves EmptyDim 16 Sep - 8:39

- Pssst, tu dors !
- Mmmm ?
- Tu dors !
- Non non ! Pas encore !
- Si si ! Tu dors !

- Ça ne se peut pas, puisque je te parle !
- Tu rêves !
- Ça, ça n'est pas possible !
- Pourquoi ça ?
- Parce que je ne rêve plus depuis longtemps !
​- Tu parles !
Revenir en haut Aller en bas
Amiedetous



Date d'inscription : 28/06/2012

Le voleur de rêves Empty
MessageSujet: Re: Le voleur de rêves   Le voleur de rêves EmptyDim 16 Sep - 14:44

Merci. J'ai aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Lydelune

Lydelune

Date d'inscription : 15/09/2012

Le voleur de rêves Empty
MessageSujet: Le voleur de rêves (03)   Le voleur de rêves EmptyDim 16 Sep - 21:55

Merci Amiedetous !

... Voici une petite suite....
-------------------------------------------------------------------

- Qui es tu ?
- Je suis la voix de tes rêves
- La voix de mes rêves ?






- Je ne t’ai jamais entendue !
Je les vivais, je les voyais, je les sentais
sans savoir qu’ils avaient une voix !

- c’est vrai.

- pourquoi, aujourd’hui, tout s’est inversé ?
- Parce que, à la nuit d’hui, tu me cherches

- Je te cherche ?
- Oui... Tu recherches tes rêves

- Les rêves qui m’ont été volés !
- Ou les rêves que tu as perdus

- Comment peut-on perdre ses rêves ?
- Et qui donc voudrait te les voler ?
Revenir en haut Aller en bas
Lydelune

Lydelune

Date d'inscription : 15/09/2012

Le voleur de rêves Empty
MessageSujet: Le voleur de rêves (04)   Le voleur de rêves EmptyMer 19 Sep - 17:23

- Pourquoi ne vois-je rien ?
Pourquoi tout est si noir ?

- Parce que tu n’y es pas encore
- Où ça ?
- Dans le monde des rêves !

- Mais... si je rêve...
- Mais si ! Tu rêves !

- Où suis-je, dans ce cas ?

- Tu es dans le couloir
qui mène du sommeil
à la porte des rêves

- Ça existe, ça ?
- Seulement dans tes rêves !
Revenir en haut Aller en bas
Lydelune

Lydelune

Date d'inscription : 15/09/2012

Le voleur de rêves Empty
MessageSujet: Le voleur de rêves (05)   Le voleur de rêves EmptyJeu 20 Sep - 7:21

- Dans quelle direction est la porte des rêves ?

- Vois-tu ce point de lumière
tout au bout de mon doigt ?

- Quel doigt ?
- Oublions ça...

Vois-tu ce tout petit point blanc ?
- Oui, je le vois !

- La porte est là, tu dois suivre le point blanc...
- Je dois suivre le point blanc ?
- Tu dois suivre le point blanc.

- Je dois suivre le pain blanc
Puisque la voix m'y invite
Je dois suivre lapin blanc
Où court-il ? Vite vite !
Revenir en haut Aller en bas
alissa

alissa

Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 28

Le voleur de rêves Empty
MessageSujet: Re: Le voleur de rêves   Le voleur de rêves EmptyJeu 20 Sep - 8:22

J'aime beaucoup la forme dialoguée et incisive, ça me rapelle un peu le théâtre de Sarah Kane. J'accroche moins au contenu du texte lui-même qui au un côté cliché, à mon gout ( en ce qui concerne le thème du rêve, notamment ). Mais je trouve la forme très originale.
Revenir en haut Aller en bas
https://fr-fr.facebook.com/LesNenupharsOuLesMemoiresDuneDecadent
Lydelune

Lydelune

Date d'inscription : 15/09/2012

Le voleur de rêves Empty
MessageSujet: Le voleur de rêves (06)   Le voleur de rêves EmptyJeu 20 Sep - 17:46

Merci Alissa...
Le contenu va rapidement quitter le mode "cliché" ^^

... voici la suite ...
-------------------------------------------------------

Le point blanc est devant moi,
j'avance vers la lumière,
j'ai la trouille, ou bien j'ai froid,
en tout cas, je ne suis pas fière.

C'est comme dans un tunnel :
Rien nulle part, juste devant,
ce point blanc, cette lueur,
c'est maintenant, c'est...

- hi hi hi hi hi !
- Qui a rit ? Qui a rit ?

- Je suis la porte qui grimace !
- La porte ? Mais, je ne te vois pas encore !

- Hi hi hi, oui oui, je sais !
mais moi je te vois, je te vois je te vois !

- Ce rêve est saugrenu !
J’ai comme un méchant doute !?

- Plait-il ?
- Je crois que ce rêve n’est pas à moi

- Ha ha ha ha ha ha ha !
- La voix ?
- Oui, c’est moi
- Pourquoi ris-tu ainsi ?

- Je ris ainsi parce que, vois-tu,
il est impossible que ce rêve
appartienne à quelqu’un d'un autre !

- Et pourquoi donc ?
- C’est un secret !

- Tu es ma voix, tu peux bien me le dire !?
- Non, je ne peux pas. C’est un secret... cosmique !

- Ça n’est vraiment pas de chance
que dans mes rêves je n'apprenne
uniquement ce que je sais déjà !

- Ha ha ha !
- Et là, tu ris pourquoi ?

- Parce qu’il est de nouveau impossible
qu’il en soit autrement !
- Et, ça aussi, c'est un secret astronomique ?

- Eh oui !

Revenir en haut Aller en bas
Lydelune

Lydelune

Date d'inscription : 15/09/2012

Le voleur de rêves Empty
MessageSujet: Le voleur de rêves (07)   Le voleur de rêves EmptyVen 21 Sep - 13:20


Dans la nuit noire,
un oeil blanc me regarde,
fixement, droit devant.
Je me penche pour mieux le voir.

“Oh !” dit-il, “vous m’avez fait peur !”
- Peur ? Moi ? Mais je pensais...

- Que je vous observais ?
- Oui ! C’est ça !

- M’auriez-vous prise pour un oeil ?
- En effet !... Vous n’êtes pas un oeil ?

- Grand Dieu non ! Je ne suis qu’une serrure !
L’oeil est là haut... tout là haut... et il voit tout !

Je lève la tête vers un plafond sans ciel
Un oeil éteint me regarde de haut
Il est gris comme un poulpe collé sur une porte
Des traces de larmes ont coulé jusqu’ici

“On dirait qu’il a beaucoup pleuré” dis-je à la serrure

- Il se sent très seul...

Dans le passé, il était voisin de pallier
avec une porte dérobée, une orpheline.
A chaque minuterie ils passaient
leur temps de clarté à s’observer
et à se faire des clins d’oeil

- Les coquins !

- Mais ce temps est révolu...
La vie les a séparés... Lui ici
et elle... on ne sait où...

Depuis,

il reste accroché à la porte des rêves
comme une moule à son rocher,
le regard perdu dans le lointain...

Il n’a plus jamais cligné de l’oeil.

- Mais c’est triste !
- Oui, c’est triste à pleurer !

Revenir en haut Aller en bas
Lydelune

Lydelune

Date d'inscription : 15/09/2012

Le voleur de rêves Empty
MessageSujet: Le voleur de rêves (08)   Le voleur de rêves EmptyDim 23 Sep - 8:30

- Je voudrais pénétrer dans le monde des rêves
mais la porte est fermée et je n’en ai pas la clé !

- Tout le monde possède la clé voyons !
Comme tout le monde possède la clé de chez lui !

- Mais... Si quelqu’un a perdu sa clé ?

- C’est impossible !
Cela reviendrait à ce
qu’on vous coupe la tête !

- Qu’on me coupe la tête ?

“Qu’on lui coupe la tête !”

“Ne vous inquiétez pas, dit la serrure, c’est une vielle porte,
elle radote un peu et elle fait des échos...

C’est une vieille dame, toute vieille et qui pique.
Ici, nous l’appelons : La dame de pique

Mais elle a si bon coeur !
Ici, nous l’appelons : La dame de coeur”

- Mais c’est parfaitement impossible !
- Qu’est-ce qui est impossible ?

- Elle ne peut pas être à la fois
dame de pique et dame de coeur !

- Ah, mais je vous demande bien pardon !
- Pourquoi ?

- Parce qu’il est impossible que ce soit impossible !
Et si vous ne me croyez pas,
demandez donc à la voix de vos rêves !

- Euh... Non non...
Je vous crois sur parole...

Mais tout ça ne me dit pas
comment ouvrir la porte !

- Chut ! pas si fort ! Vous allez la froisser !

- Comment ouvrir la porte ?

- Il me semble bien
que vous ne souhaitiez pas
véritablement l’ouvrir

- Ah non ?

- Il me semble plutôt
que votre souhait le plus cher
serait de vous retrouver derrière...

- Mais oui ! Vous avez raison !
- Puisque je vous le dit !

- Et comment dois-je m’y prendre...
pour m’y rendre ?

- C’est très simple :
Regardez à travers moi...

Revenir en haut Aller en bas
Lydelune

Lydelune

Date d'inscription : 15/09/2012

Le voleur de rêves Empty
MessageSujet: Le voleur de rêves (09)   Le voleur de rêves EmptyMar 25 Sep - 13:13

Je regarde à travers le trou de la serrure.
Tandis que la lumière inonde mon visage
le monde des rêves s'écoule sur ma joue
puis m'entoure...

Il fait jour.

C'est l'été... le printemps...
je n'ai jamais été très douée
pour reconnaître les saisons.

Les herbes sont hautes et je me cache
parmi les pâquerettes, les violettes,
les boutons jaunes et les fleurs qui tachent
d’un gros rouge le bord de ma jupette.

“Coucou ! Coucou !”
- C’est le chant du coucou !

Les oiseaux sifflent, tournent, brillent,
un papillon se pose sur ma main,
une petite coccinelle
vient me chatouiller la jambe

Je lui tends un doigt.

Elle l’escalade et se laisse transporter
sur mon bras, sur mon coude,
sur mon cou, sur mon nez...

Cousin Armand s’écrie : “Et cent !
Restez cachées !
Je viens vous chercher !”

Cousine Béatrice
qui est bien plus grande
a grimpé dans un arbre
et fait signe de me taire.

Je ferme le trait de ma bouche
et me dessine un grand sourire...
L’air est si bon, il fait si doux,
toutes ces odeurs me rendent ivre !

- Toc toc !
- Qui est là ?

- Inspecteur du bonheur
- C’est un drôle de nom !

- Ce n’est pas un nom, c’est une fonction.
- Alors, vous inspectez...

- Le bonheur.
Et vous avez là un sourire qui en dit long...

- Mais...
- Ne niez pas,
vous ne feriez qu’aggraver votre cas.

“Pourtant, vous vous trompez !
et je peux le prouver : regardez mes papiers !
Vous voyez comme je suis triste ?”

Mais, à ce moment précis,
toute trace de tristesse
s’en était allée...


Dernière édition par Lydelune le Mer 26 Sep - 13:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amiedetous



Date d'inscription : 28/06/2012

Le voleur de rêves Empty
MessageSujet: Re: Le voleur de rêves   Le voleur de rêves EmptyMer 26 Sep - 5:02

Je ne suis pas douée pour analyser les textes et faire des commentaires littéraires. Je m'en abstiens donc. J'ai lu toutes ces lignes avec facilité. "Ça coule" et cela me donne une sensation agréable. Je trouve qu'il y a de l'originalité... Je lis plus avec mes émotions et sensations qu'avec ma tête et là, je trouve de la nourriture. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Lydelune

Lydelune

Date d'inscription : 15/09/2012

Le voleur de rêves Empty
MessageSujet: Le voleur de rêves (10)   Le voleur de rêves EmptyMer 26 Sep - 13:41

Merci Amiedetous ! J'écris ce texte avec mes émotions, et je suis ravie si ces sensations parviennent à toucher des lecteurs !
Il y aura des passages sombres et terribles et d'autres farfelus mais les émotions seront toujours là (j'espère !)

... Voici la suite ...
---------------------------------------------------------------------

- Hi hi hi hi ha ha ha ha (hou hou) !

- Mademoiselle, voyons, reprenez vous !
Sans quoi je me verrai contraint
De dresser un procès verbal

Excusez-moi monsieur l’inspecteur,
c’est nerveux, je ne voulais pas rire !
J’ai vu votre tête,
et c’est sorti d’un coup !

- Ivresse publique manifeste, votre compte est bon !
ipéhem, au pied !

“Ouik ! ouik ! ouik ! Plop ! “

- C’est quoi cet animal ?
- C’est un procès verbal

- Ça fait peur !
- C’est fait pour !

ipéhem, montre lui ta tête des mauvais jours !
Ipéhem !?
IPEHEM ! LA TETE A NEUNEU !!!

“Il n’écoute rien !
Il est mal dressé votre procès verbal !”

“Attendez, attendez...”

Il sort deux sucres de sa poche,
une bouteille d’eau fumante,
en verse quelques gouttes sur les sucres
et s’en jette un derrière le col.

Il saisit l’autre entre deux doigts
et, le tenant à bout de bras,
il appelle l’ipéhem :

“ipéhem !... à... Davou !”

L’ipéhem se plante comme un i,
droit, les deux bras le long du corps,
la tête haute, les épaules en arrière,
les fesses serrées et le regard fier

“ipéhem !... tê... Taneuneu !”


L’animal se retrouve sur ses pattes,
la mâchoire serrée, les lèvres ouvertes
et bavantes d’écume, les yeux écarquillés,
emplis de la folie de son maître...

“C’est bien mon IPM, ça c’est un bon procès”

Il donne le sucre à la bête
qui bave de plus belle
Il empli d’eau une gamelle
et lui dit :

“Tiens, rince-toi la gueule !”

“Glou glou glou, Burp !”

“Ah non !”, dis-je, “c’est trop fort !
Vous n’allez pas faire la loi
dans un rêve qui m’appartient !

Allez vous en !
Allez vous en ou j’appelle...”

L’ipéhem cesse de boire,
l’inspecteur sort de sa poche
une paire de menottes
qu’il fait tourner sur son doigt...

“Obstruction à l’ordre public ?
Malheureuse ! Malheureuse enfant...”

L’ipéhem a les oreilles qui tombent et les yeux de cocker

Soudain j’ai peur.
Revenir en haut Aller en bas
alissa

alissa

Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 28

Le voleur de rêves Empty
MessageSujet: Re: Le voleur de rêves   Le voleur de rêves EmptyVen 28 Sep - 12:29

A la fin de cette lecture, je ne saurais pas te dire si j'ai aimé ou pas. Le trait foncièrement onirique me dérange un peu, mais l'écriture est agréable.Le style est pur, sans figure particulière (il n'y a rien de plus difficile à réussir qu'un texte sans figures.) Le petit souci ne vient je pense pas de ton texte, mais de la lectrice que je suis. Je n'ai pas réussi à rentrer dedans. Il y a de très bonnes trouvailles, mais je ne comprends pas trop où tu veux en venir. Est-ce un conte philosophique ? Un poème ? Y a-t-il une ligne directrice ?

Ton travail m'intrigue. Je serais curieuse de savoir comment tu procèdes à la rédaction.
Revenir en haut Aller en bas
https://fr-fr.facebook.com/LesNenupharsOuLesMemoiresDuneDecadent
Lydelune

Lydelune

Date d'inscription : 15/09/2012

Le voleur de rêves Empty
MessageSujet: Le voleur de rêves (11)   Le voleur de rêves EmptyVen 28 Sep - 16:40

Merci Alissa... pour toutes ces questions ^^... Je vais essayer d'y répondre...

C'est une espèce de roman surréaliste poétique. (Je ne me suis pas dit un jour "tiens, je vais écrire une espèce de roman surréaliste poétique !" mais, en le regardant avec du recul, c'est ce qui me semble le mieux le définir)

C'est la quête très personnelle d'une jeune femme à la recherche de ses rêves "volés"

C'est une psychothérapie à pas cher qui l'amènera peut-être à rencontrer l'instant où "le voleur de rêves" lui a retiré toutes les illusions, l'insouciance et les voyages magnifiques de son enfance.

C'est un voyage tortueux dans des rêves fabriqués "qui ne lui appartiennent pas" et dans ses souvenirs enfouis...

Pour la rédaction... Je me laisse submerger et j'écris ce que je ressens,
plus ou moins flots et vagues
et plus ou moins constructions
selon l'épisode

Où je veux en venir ?... à rencontrer l'instant...

... Voici la suite ...
--------------------------------------------------------------------------


L’agent de malheur
me clique ses menottes

“Clic !”
“Plouf !”

“Tu ne peux pas faire “Clic”, comme tout le monde ?”
dit une petite voix sur ma main gauche

“C’est raz de ma flotte !”
dit une autre voix
sur ma main droite
“C’est la cacomalie !

“Si c’est pas malheureux, à ton âge !”

Les deux menottes s’échalotent
sans se soucier de ma présence.
En regardant d’un peu plus près
je découvre l’impensable :

“Mais, vous êtes des vers de terre ?”

Je me retiens pour ne pas rire

“vous pensez vraiment que deux vers
vont réussir à me tenir ?

Je n’ai qu’un geste à faire
pour vous arracher,
pour vous jeter à terre
et vous piétiner !”

“Essayez voir, pour voir !”
dit le ver de la main gauche
en bombant le torse

“Et ça y est, zi va !”
lit deçui le da main droite
en roulant ses muscles

“N’essayez pas”, dit le ver du milieu,
l’air désabusé, en forme de chaîne,
Toute résistance est inutile.

Je tire et j'arrache et...
rien ne bouge.
Je tire et retire et
déchire ma peau.

Je saigne et je pleure,
“ça n’est pas possible !”

Je suis blême de colère,
rongée, moite, luisante,
vaincue par les vers !

“Caramba !” dit l’asticot gauche,
“Qu’est-ce qu’on lui a mis !”

“Mach mach meuf moulou hé hé !”
“On ne parle pas la bouche pleine”
dit le lombric de la chaîne.

“Allez, mademoiselle,
faites-vous une raison.
Vous allez me suivre, bien sagement,
direction : la citadelle”
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le voleur de rêves Empty
MessageSujet: Re: Le voleur de rêves   Le voleur de rêves Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le voleur de rêves
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au voleur! Au voleur!
» PERCY JACKSON, LE VOLEUR DE FOUDRE
» Le voleur d'âme chapitre 1
» [Rice, Anne] Le voleur de corps
» LE VOLEUR D'OMBRES de Marc Levy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les écrivains amateurs du web :: Ecrits libres-
Sauter vers: