Les écrivains amateurs du web

Forum dédié à tous les écrivains amateurs qui rêvent de marquer l'Histoire...
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonne vie à tous en ce lieu de partage et d'entraide.
La charte du forum est disponible et doit être signée par tous les membres du forum !
Derniers sujets
» mefiez vous des charlatants
Encore de la poésie...  EmptyJeu 3 Oct - 16:28 par Jafou

» Une chanson de geste
Encore de la poésie...  EmptyJeu 3 Oct - 16:22 par Jafou

» De retour après quelques années d'absence....
Encore de la poésie...  EmptyLun 23 Sep - 21:25 par Le sombre minuit

» 5 et 6 juin...
Encore de la poésie...  EmptyJeu 6 Juin - 8:09 par Jafou

» Les Imaginales
Encore de la poésie...  EmptyLun 20 Mai - 20:05 par extialis

» Désinscription du forum
Encore de la poésie...  EmptyDim 19 Mai - 7:29 par extialis

» la golfeuse du voilier
Encore de la poésie...  EmptyMer 15 Mai - 21:59 par martin1

» Aimez-vous Bach (3è séquence)
Encore de la poésie...  EmptyMar 14 Mai - 18:26 par Le sombre minuit

» L'ascension extraordinaire du Maudit
Encore de la poésie...  EmptyLun 13 Mai - 19:02 par extialis

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Partenaires
créer un forum
Janvier 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier

Partagez
 

 Encore de la poésie...

Aller en bas 
AuteurMessage
Oorgan

Oorgan

Date d'inscription : 23/01/2012
Age : 22

Encore de la poésie...  Empty
MessageSujet: Encore de la poésie...    Encore de la poésie...  EmptyMar 7 Aoû - 16:33

Bon voilà deux poèmes. - Encore.

Le premier vous fera sans doute rire par son côté pompeux et conventionnel, c'est pour cela que je vous le montre.
L'idée du second m'est venue en écoutant la splendide Élégie Héroïque (pour orgue, bien sûr) de Déodat de Séverac.
L'intérêt des deux pièces vient sans doute de leurs rythmes et sonorités... Je vous laisse apprécier - ou pas !

[b]Vacuité[/b]


Je chante le néant
Qui hante mon esprit ;
Je chante le néant
Qui constitue la vie.

De ce vent qui souffle en
Nous, je suis le chantre
- de cet acerbe vent
Noir, cet informe ventre.

Tous, - à naître ou mourant -
Nous serons engloutis
Par lui – par le néant,
Où naît et meurt la vie.

Rêverie

Elle dansait sous les étoiles
- seule, avec les ombre -
Dans sa robe sombre ;
Et volaient, désuets, ses voiles.

Dans le ciel un diamant chantait,
De feu et d'argent ;
Et très puisamment
Les petites perles tintaient.

Sur le rythme de la rivière
Ses pieds se mouvaient
Et elle tournait,
Vive, avec les spectres lunaires.

Jusqu'à ce que le soleil gris,
Moqueur, apparût.
Vieillie, s'en fut
- Pleurant l'or des nuits enfuies.
Revenir en haut Aller en bas
 
Encore de la poésie...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les écrivains amateurs du web :: Poésies, chansons-
Sauter vers: