Les écrivains amateurs du web

Forum dédié à tous les écrivains amateurs qui rêvent de marquer l'Histoire...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonne vie à tous en ce lieu de partage et d'entraide.
La charte du forum est disponible et doit être signée par tous les membres du forum !
Derniers sujets
» Une chanson de geste
Commentaires pour Tramont EmptyLun 29 Juil - 17:57 par Jafou

» mefiez vous des charlatants
Commentaires pour Tramont EmptyDim 23 Juin - 16:10 par Jafou

» De retour après quelques années d'absence....
Commentaires pour Tramont EmptyMar 18 Juin - 13:29 par rtmel

» 5 et 6 juin...
Commentaires pour Tramont EmptyJeu 6 Juin - 8:09 par Jafou

» Les Imaginales
Commentaires pour Tramont EmptyLun 20 Mai - 20:05 par extialis

» Désinscription du forum
Commentaires pour Tramont EmptyDim 19 Mai - 7:29 par extialis

» la golfeuse du voilier
Commentaires pour Tramont EmptyMer 15 Mai - 21:59 par martin1

» Aimez-vous Bach (3è séquence)
Commentaires pour Tramont EmptyMar 14 Mai - 18:26 par Le sombre minuit

» L'ascension extraordinaire du Maudit
Commentaires pour Tramont EmptyLun 13 Mai - 19:02 par extialis

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Partenaires
créer un forum
Septembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      
CalendrierCalendrier

Partagez
 

 Commentaires pour Tramont

Aller en bas 
AuteurMessage
Oorgan

Oorgan

Date d'inscription : 23/01/2012
Age : 22

Commentaires pour Tramont Empty
MessageSujet: Commentaires pour Tramont   Commentaires pour Tramont EmptyDim 19 Fév - 11:17

J'ai récemment essayé d'écrire un poème uniquement en alexandrin, sans rime, dans la même lignée que les poème en prose ailleurs postés (à la base, il devait d'ailleurs en faire partie). Voici donc le résultat ; j'espère ne pas m'être trop trompé dans la façon de compter les pieds Embarassed ...


Désillusion


La lune était pleine et soufflait le vent de l’Ouest
Lorsque je débarquai dans la ville de Tramont
Qui se dresse depuis des temps immémoriaux
Sur la rive orientale de la Mer des Rêves.

A cette heure, dans la cité du Crépuscule —
Ainsi est surnommée Tramont —, l'on célébrait
La Fête de Rakos, Dieu de vin et de joie ;
Car l’été commençait, et la coutume voulait
Qu’alors on festoyât, et dansât, et chantât.

Quand j’ouïs sons de violes et de clairons mêlés,
Je décidai de me joindre aux joies de ce soir ;
Je pénétrai dans une grande place, où
Un banquet démesuré se tenait, avec
Tout le baroque des pays que j’ai rêvés.
Sur un fort long banc m’assis-je, et une assiette
Fut remplie de nourriture et me fut donnée.
Je mangeai alors, contant à mes voisins les
Aventures que j’eus dans les contrées du Songe.
J’entonnai aussi maintes chansons, et dansai
Nombre sarabandes au cours de ce festin.

Mais j’étais peu à peu lassé par cette pompe ;
Je quittai la table, silencieux, pour me perdre
Dans le labyrinthe des étroites ruelles,
Tapies entre les murs comme de noirs serpents.
Là-bas régnaient le silence et l’obscurité
Car nul feu autre que la lune ne brillait,
Et seuls les lépreux et les mendiants s’y trouvaient.

Longtemps marchai-je dans ces rues enténébrées,
Dont les pavés recelaient d’étranges secrets.
La Minuit passa, et la blanche Aube approchait
Lorsque mes pas devant la Mer me ramenèrent.
Belle était-elle en cette heure où la nuit mourait,
Lorsque les étoiles pâlissent, lorsque la
Lune à l'Ouest sombre dans un océan d’argent.

La journée nouvelle était sur le point de poindre,
Mais au loin les bruits de la fête résonnaient
Encor ; aussi décidai-je de regagner
Le lieu que j’avais quitté, pour faire mes adieux,
Avant de partir vers le monde de l’éveil.


Or donc le Soleil se leva, et ses rayons
Frappèrent les toits de la cité, emplissant
Les sombres venelles et les ruelles noires
D'une lueur dorée, tandis que j'y marchais.

Lors ! La vérité sur Tramont me fut connue,
Tranchante et blessante comme un couteau sans manche ;
Les murs de la cité étaient en vérité
À moitié éboulés ; ses tours se dressaient vers
Les cieux comme les longs doigts maigres d’un squelette,
Et un vieux lierre étranglait leurs antiques pierres.
Alarmé, je me mis à courir vers la place,
Lorsque, soudain, un vent chargé de corruption,
Venu de l’endroit où nous avions banqueté,
Se leva et commença à souffler, malin...

Alors je m’enfuis de Tramont, implorant mon
Réveil et la fin de ce cauchemar ; car il
M’apparaissait maintenant que Tramont était,
Depuis maints siècles déjà, une cité morte.

Première version :
Spoiler:
 

Qu'en pensez-vous ? (Le nom de "Tramont" vient de l'italien "Tramonto", qui signifie "Coucher de soleil, crépuscule".)


Dernière édition par Oorgan le Lun 5 Mar - 14:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
mathmatha

mathmatha

Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 23

Commentaires pour Tramont Empty
MessageSujet: Re: Commentaires pour Tramont   Commentaires pour Tramont EmptyDim 19 Fév - 11:55

Sur | un | ri |va |ge à | l’Est | de | la | Mer | des | Rêves |-- 11 syllabes
Car | l’é |té com |men |çait, | et | la | cou |tu |me | vou |lait | -- 13 syllabes
Tout | le | ba | ro |que | des | ro |yau |mes | que | j’ai ||vés | -- 13 syllabes
A |ven |tu |res | qui | m’ad |vin |rent | dans | les | con |trées | du | Songe | -- 14 syllabes
Nom |bre | sa |ra |ban |des au | cours | de | ce | fes |tin |. -- 11 syllabes

Il y en a encore quelques uns (une petite dizaine je pense). J'ai été impressionnée parce que tu as su tenir ton engagement de 12 syllabes sur la moitié du poème. La plupart du temps, c'est juste un problème avec les "e" muets. Un "e" se prononce s'il est suivi d'une consonne, il ne se prononce jamais en fin de vers.

Sinon, j'aime beaucoup ta description qui est vraiment très bien faite !

Au plaisir de te lire
Revenir en haut Aller en bas
Oorgan

Oorgan

Date d'inscription : 23/01/2012
Age : 22

Commentaires pour Tramont Empty
MessageSujet: Re: Commentaires pour Tramont   Commentaires pour Tramont EmptyDim 19 Fév - 12:03

mathmatha a écrit:
Sur | un | ri |va |ge à | l’Est | de | la | Mer | des | Rêves |-- 11 syllabes
Car | l’é |té com |men |çait, | et | la | cou |tu |me | vou |lait | -- 13 syllabes
Tout | le | ba | ro |que | des | ro |yau |mes | que | j’ai ||vés | -- 13 syllabes
A |ven |tu |res | qui | m’ad |vin |rent | dans | les | con |trées | du | Songe | -- 14 syllabes
Nom |bre | sa |ra |ban |des au | cours | de | ce | fes |tin |. -- 11 syllabes

Il y en a encore quelques uns (une petite dizaine je pense). J'ai été impressionnée parce que tu as su tenir ton engagement de 12 syllabes sur la moitié du poème. La plupart du temps, c'est juste un problème avec les "e" muets. Un "e" se prononce s'il est suivi d'une consonne, il ne se prononce jamais en fin de vers.

Merci de me le signaler ; j'ignorais cette dernière règle (je pensais que cela dépendait juste du mot, pas de sa position). Je retravaillerai donc cela, dans une semaine peut-être, pour prendre un peu de distance Wink

Citation :
Sinon, j'aime beaucoup ta description qui est vraiment très bien faite !

Au plaisir de te lire

Merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
alissa

alissa

Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 28

Commentaires pour Tramont Empty
MessageSujet: Re: Commentaires pour Tramont   Commentaires pour Tramont EmptyDim 19 Fév - 14:26

Même si le nombre de pieds n'est pas exact ce n'est pas bien grave. Tu te débrouilles très bien dans cet univers à la croisée du merveilleux et du mythologique, et je remarque qu'en dépit de ton jeune âge tu as déjà un style à toi. Mais attention à ne pas tomber dans un travers qui était encore le mien -et qui l'est peut être encore!- il y a quelques années. J'ai remarqué que tu usais -et abusais- des imparfaits du subjonctif, des adjectifs rares, des cascades d'épithète... Bref, de tout ce qui sert à allourdir un texte.
En un sens, c'est bien; au moins tu ne te complais pas dans cette stupide écriture minimaliste et indigeste que nous servent quotidiennement les grandes maisons d'éditions. Mais bien écrire, ce n'est pas non plus faire étalage de sa science grammaticale et linguistique, ou du moins pas dans tous les cas. Autrement dit, bien écrire, ce n'est pas faire un exercice de style. Il faut employer les "lourdes structures" avec une infinie délicatesse et surtout, en sachant mesurer leur effet.
Bien sûr, cet avis n'engage que moi et personne d'autre que toi ne pourra changer cela à ta place. C'est à toi d'apprendre à juger de la portée de tes phrases, et à apprécier ton écriture.
En disant cela, je remercie toutes les personnes ici qui m'ont aidée -avec politesse et courtoisie pour la plupart- à corriger ce défaut de jeunesse...
Revenir en haut Aller en bas
https://fr-fr.facebook.com/LesNenupharsOuLesMemoiresDuneDecadent
Oorgan

Oorgan

Date d'inscription : 23/01/2012
Age : 22

Commentaires pour Tramont Empty
MessageSujet: Re: Commentaires pour Tramont   Commentaires pour Tramont EmptyLun 20 Fév - 5:55

En fait, à force de diversifier mes lectures, je songe de plus en plus qu'il est assez inutile d'employer le subjonctif imparfait à tout bout de champ (certes, je l'ai mis ici ; mais ça permettait d'avoir douze syllabes et une assonance. Encore qu'en mettant festoie à la place de festoyât, on obtiendrait le même résultat, en rétablissant l'orthographe de alors scratch ) Après, les adjectifs rares ne me dérangent pas forcément ; les cascades d'épithètes non plus, d'ailleurs ; mais tout cela est relatif. D'ailleurs, peut-être que dans dix ans, j'aurais un avis tout autre ^_^.
Revenir en haut Aller en bas
Oorgan

Oorgan

Date d'inscription : 23/01/2012
Age : 22

Commentaires pour Tramont Empty
MessageSujet: Re: Commentaires pour Tramont   Commentaires pour Tramont EmptyLun 20 Fév - 12:21

Bon, en fait, hier les heures s'étendaient innombrables devant moi, mornes et sombres comme le pays de Mordor, et je décidai de remanier Tramont avec les remarques de Mathmatha (que je remercie une seconde fois Wink). J'ai édité le premier post pour y ajouter cette nouvelle version (nommée, par ailleurs, "Désillusion"), en mettant la première version de Tramont en spoiler pour en garder une trace.
Petite question aux poètes : quand on écrit "siècles une cité...", on dit bien "siè|cles|z-u|ne|ci|té.... ? Sinon, tout est à refaire Razz
Revenir en haut Aller en bas
mathmatha

mathmatha

Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 23

Commentaires pour Tramont Empty
MessageSujet: Re: Commentaires pour Tramont   Commentaires pour Tramont EmptyLun 20 Fév - 16:02

Tu peux le couper
siè|cles|z-u|ne|ci|té
ou si|è|cles|z-u|ne|ci|té
Revenir en haut Aller en bas
Oorgan

Oorgan

Date d'inscription : 23/01/2012
Age : 22

Commentaires pour Tramont Empty
MessageSujet: Re: Commentaires pour Tramont   Commentaires pour Tramont EmptyMar 21 Fév - 14:21

Ok.
Une dernière question, avant de t'embêter :
Dans ce vers "Tu brilles, rougeoyante, cime du ciel", si je m'en tiens à ta règle comme quoi l'on prononce les e muets lorsqu'ils sont devant une consommes, on dirait :Tu-bri-lles-rou-geoi-yan-te-ci-me-du-ciel" (ou ci-el).
Mais lorsqu'une virgule est placée entre le e muet et la consomme, prononce-t-on le e quand même, ou non ? scratch
Ps : ne serait-il pas de bon aloi de créer un sujet là-dessus dans la section poème du bureau ?
Revenir en haut Aller en bas
mathmatha

mathmatha

Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 23

Commentaires pour Tramont Empty
MessageSujet: Re: Commentaires pour Tramont   Commentaires pour Tramont EmptyMar 21 Fév - 16:00

Alors, tu peux choisir entre ciel en une seule ou en deux syllabes, en fonction de ce qui t'arrange (c'est une diérèse)
La règle de change pas quand il y a une virgule : le e muet se prononce quand il y a une consonne, sauf en fin de vers même s'il y a un enjambement Smile
Après, c'est la versification classique, celle que j'apprends en cours, et ça fonctionne comme ça la plupart du temps, mais ça change selon l'époque et les auteurs (ponctuation, règles de versification...)
Revenir en haut Aller en bas
Oorgan

Oorgan

Date d'inscription : 23/01/2012
Age : 22

Commentaires pour Tramont Empty
MessageSujet: Re: Commentaires pour Tramont   Commentaires pour Tramont EmptyMar 21 Fév - 16:05

Ok. Nous, on ne fait pas ça en cours. (Encore que l'on devrait bientôt aborder la poésie Smile)
Revenir en haut Aller en bas
alissa

alissa

Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 28

Commentaires pour Tramont Empty
MessageSujet: Re: Commentaires pour Tramont   Commentaires pour Tramont EmptyMar 21 Fév - 18:42

Citation :
en rétablissant l'orthographe de alors

en rétablissant l'othographe d' alors
Revenir en haut Aller en bas
https://fr-fr.facebook.com/LesNenupharsOuLesMemoiresDuneDecadent
mathmatha

mathmatha

Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 23

Commentaires pour Tramont Empty
MessageSujet: Re: Commentaires pour Tramont   Commentaires pour Tramont EmptyMar 21 Fév - 19:21

J'ai vu ça en 4e, en 3e et là en 2de (bien que ce soit beaucoup, beaucoup plus poussé cette année avec les commentaires). Les bases sont très importantes, surtout quand on se risque à écrire des poèmes en utilisant une versification dite classique (alexandrin ; sonnet...)
Bon Courage si tu te lances dans ce genre d'exercice très contraignant
[tu m'as intrigué, j'ai donc essayé moi-même d'écrire en alexandrin, la lecture est plus jolie mais le travail beaucoup plus important !]
Revenir en haut Aller en bas
Oorgan

Oorgan

Date d'inscription : 23/01/2012
Age : 22

Commentaires pour Tramont Empty
MessageSujet: Re: Commentaires pour Tramont   Commentaires pour Tramont EmptyMer 22 Fév - 6:09

mathmatha a écrit:
J'ai vu ça en 4e, en 3e et là en 2de (bien que ce soit beaucoup, beaucoup plus poussé cette année avec les commentaires). Les bases sont très importantes, surtout quand on se risque à écrire des poèmes en utilisant une versification dite classique (alexandrin ; sonnet...)
Bon Courage si tu te lances dans ce genre d'exercice très contraignant
[tu m'as intrigué, j'ai donc essayé moi-même d'écrire en alexandrin, la lecture est plus jolie mais le travail beaucoup plus important !]

On m'a vaguement dit qu'un alexandrin avait douze syllabes, mais ça s'est arrêté là ; et pourtant, je suis aussi en seconde.
Un truc qui serait intéressant, ce serait de rétablir les accents comme en Latin, mais sur des vers non-classiques, à onze syllabes par exemple, ou à quinze, comme dans le Mangeur de Haschich. On pourrait ainsi marquer les temps, sans tomber dans la régularité du classique (qui était souvent un peu... irrégulier, d'ailleurs ^^) ou du baroque (que j'admire et vénère cependant) ; un peu comme dans le Sacre du Printemps, où le temps fort est sans cesse décalé, tombant sur le troisième temps, le premier, le second... Cela pourrait convenir à certains poèmes un peu "impies", pour ainsi dire --- voire, plus simplement de ralentir ou accélérer le rythme Idea
Revenir en haut Aller en bas
mathmatha

mathmatha

Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 23

Commentaires pour Tramont Empty
MessageSujet: Re: Commentaires pour Tramont   Commentaires pour Tramont EmptyMer 22 Fév - 11:56

Ce serait super intéressant, mais extrêmement compliqué !
De plus, on a des outils qui nous le permettent à moindre en mesure (assonance allitération). Mais c'est vrai, qu'en allemand, par exemple, où l'accentuation d'une voyelle (courte ou longue) est importante, les sonorités ne sont pas les mêmes et je trouve, la plupart du temps les textes plus beaux à entendre et à lire dans cette langue Smile
Revenir en haut Aller en bas
Oorgan

Oorgan

Date d'inscription : 23/01/2012
Age : 22

Commentaires pour Tramont Empty
MessageSujet: Re: Commentaires pour Tramont   Commentaires pour Tramont EmptyMer 22 Fév - 12:21

Ou alors, juste accentuer la voyelle en la marquant plus fort --- en la faisant "péter" scratch (Je ne fais pas d'allemand, juste de l'italien et de l'anglais, et cela me suffit, par la malepeste.)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Commentaires pour Tramont Empty
MessageSujet: Re: Commentaires pour Tramont   Commentaires pour Tramont Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Commentaires pour Tramont
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commentaires pour Tramont
» commentaires pour "un si beau jardin"
» Commentaires pour 'St Martin's University, Washington.
» Commentaires pour Le strapontin ( et quelques autres)
» Commentaires pour l'Aube Rouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les écrivains amateurs du web :: Poésies, chansons-
Sauter vers: