Les écrivains amateurs du web

Forum dédié à tous les écrivains amateurs qui rêvent de marquer l'Histoire...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonne vie à tous en ce lieu de partage et d'entraide.
La charte du forum est disponible et doit être signée par tous les membres du forum !
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Partenaires
créer un forum
Mai 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier

Partagez
 

 Intérimaire à la Poste

Aller en bas 
AuteurMessage
Marseille13



Date d'inscription : 04/02/2012

Intérimaire à la Poste Empty
MessageSujet: Intérimaire à la Poste   Intérimaire à la Poste EmptySam 4 Fév - 8:52

INTERIMAIRE A LA POSTE

Femme quinquagénaire,pas encore à la retraite, loin de là, avec la nouvelle politique qui nous ordonne de travailler jusqu'à 67 ans... en forme et surtout avec un boulot.!
Il faudrait voir Messieurs les politiques bien confortablement assis à l'assemblée, peinard avec leur émoluments bien ronflants (où sont les femmes comme dirait P. Juvet) à mettre en adéquation vos textes et vos paroles avec le monde du travail, des jeunes,des quinquagénaires, des seniors et j'en passe, enfin quoi! je suis encore bonne pour bosser ou non?.
Faudrait-il que l'on veuille de moi, pas facile! Alors... direction l'intérim, après inscription dans plusieurs agences, sur le net et j'en passe.
Je sollicite par email, téléphone, visite et j'attends:
Anne ma sœur Anne ne vois tu rien venir?
Ah enfin! on me SMS c'est mieux que de décrocher et de vous parlez de vive voix, les échanges humains ne se font plus que par SMS même pour le monde du travail vous n'êtes plus un humain qui avait la parole mais un n° de plus parmi la multitude de l'administration et maintenant ceux du privé s'y mette aussi, privé? privé de quoi? et bien de boulot pardi, de mon identité de femme qui n'est ni muette ni sourde, en chair et en os quoi!
En chair plutôt qu'en os tout de même....Moi.
Égaré parmi les milliards d'individus qui sont sur notre si belle planète.

Ah, enfin on me bigophone en direct, les miracles existent, pour un remplacement.
Damnation ça tombe mal, juste quand j'ai le dos fracassé, c'est comme ça depuis deux jours, j'arrive à bouger mais avec des élancements d'éclair, pas au chocolat ceux là!
Tant pis, il faut ce qu'il faut, pas de lamentation ,courage les pépites d'abord, mon compte bancaire souffre depuis un bon moment et moi avec.
« Nous avons une mission de facteur à pied pour le 7ème ou le 6ème arrondissement de Marseille! »
Que choisir? Je ne connais la tournée ni de l'un ni de l'autre? À pied? Mince d'habitude j'ai la voiture jaune Titi de fonction.
Bon il faut que je choisisse la moins dure physiquement car Marseille est faite de colline et de rue en pente à 15 voir 20%.sans compter des escaliers à n'en plus finir sur cette zone du front de mer...!
Je demande conseil à un ami cadre à la retraite de la Poste, « prend le 7ème! »
Je ne savais pas que cela ne serait pas le 7ème ciel.!
Mais bon... j'accepte, à la vue de mes finances réduites comme peau de chagrin, je me décide... allez va pour le 7ème quartier Endoume.
Je n'ai jamais eu de chance au loterie diverses et « avariées... »
C'est un quartier assez bourgeois ou les côtes ont la cote.
6h 45 tapants,je me présente:
« Bonjour je suis la nouvelle intérimaire! » Accueil chaleureux, collègues sympa, on se croirait dans une ruche,on me montre mon carré, pas de verdure, mais d'acier jaune pâle avec des casiers pleins les yeux en face de moi.
Des noms, des rues en veux tu en voilà!.
1er jour de découverte....
Un titulaire va me montrer ma tournée et toutes ces subtilisées.
Après un tri par secteur de rues voir de noms, il faut préparer ses paquets les élastiquer et les mettre en ordre de bataille.
Je suis affublée d'une sacoche bleu-marine pas pratique de guingois avec une bandoulière qui n'en a plus que le nom, surement faite en Chine, me dis je, bon allez courage, j'ai droit aussi à une espèce de charrette style pour faire ses courses alimentaires et oui pour les bœufs il en faut bien une pour tracter ce courrier qui pèse le poids d'un âne mort !
Idem, faite surement en Chine, elle est de guingois, tombe, glisse, ne tiens pas debout vide mais chargé aussi, pas assez « costaude » mais il y en a une autre à trois roues mais trop lourde déjà à vide, alors pas question de supporter son poids en plus pour y mettre tout ce courrier mais bon on fait aussi avec.
Il est près de 8h 45, aidé par mon collègue de bienvenue, nous partons pour la tournée des grands ducs.
« On prend ma voiture pour aller sur le départ de la tournée(avec des montées à la Mont-Blanc), c'est plus facile sinon il faut y aller à pied.» me dit-il.

Et oui, il vaut mieux prendre sa voiture personnelle, la poste ne nous en fourni pas dans ce bureau,car le point de départ de cette tournée est à 3 bornes, voir plus, et chargé comme nous le sommes (c'est de la que vient surement:les bêtes de somme!) nous chargeons et vogue la galère si bien nommé.
On stationne, on décharge pour les 1ère rues, en avant toto j'ai mis mes basket c'est mieux à la vue du marathon auquel je me prépare.
Avec mon collègue c'est facile il connait bien le circuit et nous sommes deux Ferrari sur le départ.
Rue des Flots Bleus hum! j'irais bien m'y baigner en ce moment mais bon! on continue, courrier pour Madame, courrier pour Monsieur.
Ah, on attaque! je dis bien on attaque! car cette Résidence chic est fermée comme un bunker de Normandie.
On doit sonner le concierge, quand il est là! pour avoir l'irrépressible joie de voir le portail Maous Costaud glissé sur ses rails huilés pour y avoir accès.
En ces temps d'incertitude on se barricade.
Tu en veux des escalier toi? Et bien tu vas être servi!
Tractant toujours ma charrette boulet, on commence...

Je laisse tomber le pluriel pour continuer avec le singulier, mon collègue lui n'a pas de problème il fait cette tournée en éclaireur « avisé » (tiens comme certain formulaire me dis-je...!) pour les novices comme moi.
Le facteur de celle-ci est en arrêts maladie.
Je vais comprendre pourquoi il y est, à dater de maintenant...!

Tout d'abord il faut trouver la clef qui ouvre chaque entrée, et mon trousseau et digne de celui des Baumettes. Si vous sonnez ...haro! sur vous par les propriétaires/locataires qui ne veulent pas être dérangé. Appuyez sur un bouton quelle fatigue non mais!
C'est comme le Jackpot, il faut tomber sur la bonne clef, mais c'est pas mon jour de chance (ça je le savait) et je cherche...tu temps qui se perd et qui ne se rattrape pas comme on dit.
Alors? Et bien je trouve bon gré mal gré, et je continue.
Hall brillant, miroir étincelant, agrémenté de plantes aux feuillages vert, et....
Qui vous attend....?
Les « Impatients » :qui attendent congestionné et bouillonnant par l'effort de leur retenues...leur courrier.
Des fois qu'ils auraient une lettre de la française des jeux leur annonçant l'Euro-Million.

Les « Pressés » qui trouvent que vous n'allez pas assez vite et qui veulent que vous le leur donniez Manu militari.

Les « papis, les mamies »: qui espèrent que leur boite ne sera pas vide aujourd'hui, attendant une hypothétique lettre qui égaillerait un moment leur solitude, même une pub leurs font plaisir....ça me rend triste pour eux.

Les « Râleurs » « hier je n'ai pas eu de courrier! » et bien Madame, Monsieur je vais vous écrire après ma tournée!

Ben dis moi dis donc pourquoi pas? un service en plus gratos, pour ceux qui n'ont pas de lettre chaque jour, rédigé par un nègre au service de la Poste et de ses clients.!

Les « Casse-bonbons » :qui veulent vous aidez à trouver plus vite mais qui vous embrouillent.

Les « Sympathiques »: ils y en a bien sur mais ici se sont le plus souvent les Femmes de Ménage (cela vaut bien des majuscules) souvent noire, qui nettoient les entrées sans mot dire, l'échine courbé comme pour une dévotion à sainte Madame Propre, avec le sourire de l'Afrique, bien contente d'avoir trouvé un boulot même pénible en ces temps de disette et qui ne renâcle pas à la tâche, n'attendant pas que vous ouvriez avec votre maudit trousseau infernal, pour le faire promptement par gentillesse.
Merci encore Mesdames......
Bon, je continue mes péripéties navigantes.....

Ah.. Marseille...! vous avez de ces noms de rues, de quartiers, ex « les Crottes » Vous habitez où? « les Crottes » joli! Ah bon ça sent mauvais ou quoi! ( Je sais que certain diront qu'à l'origine c'était « les grottes » (pour plus sur l'origine, aller voir sur le net, merci!) des boulevard qui ne font pas plus de 2 mètres de large, on s'y croit on en veut des dénominations ronflantes, boulevards de poche ça oui, heureusement qu'ils ne les ont pas encore appelé avenue, pour des non-avenue! c'est pas mal.
Et les Saints, Saintes...Machin, chose...... hou là là ils y en a des multitudes...! même le calendrier n'en a pas autant..........dans une ville qui n'en est pas une c'est rigolo non?.Ça vous fait pas rire? bon alors tant pis, mais j'aime bien cette ville même avec ses travers , n'ayez aucun doute.

Alors voyons... voilà le 6... bon ok, le 6 bis... bon ok, le 6 ter ??? ça existe encore? et pourquoi pas? 6,7,8 pourquoi faire facile si on peut faire compliquer, ça aide pas le tri tout ça, mais le cadastre à autre chose à faire qu'à facilité la compréhension des postiers ou des quidams qui cherchent une adresse ou un numéro.
Ah! le pompon c'est quand il n'y a pas de numéro ou de nom sur les façades là c'est un régal,
on joue à deviner: où suis-je? Qui est qui? qui est quoi? C'est le Cluedotte des rues, Sherlock au secours...!ils claironneront après qu'ils n'ont pas de courrier et que c'est la faute de la Poste.....!
Mais c'est bien sur! Comme dirait l'inspecteur Bourrel...!
Je ne met pas mon Nom car je ne veux pas que l'on sache qui habite ici, pourquoi? je n'en sais rien. Anonymat garanti, mais courriers non-garantis, avis à la population...!
Le numéro invisible:
Mais madame la factrice, il est fatiguant de tailler ses haies qui débordent et au passage vous griffent les bras et vous giflent le visage, de repeindre ses chiffres qui s'estompent par les intempéries, le soleil, ou en acheter de nouveau à « Merlin l'Enchanteur ou à Castounette) ou ailleurs au prix et au temps que ça coûte !!!
Une décérébré derrière son portail me hèle en me soutenant que son nom est sur la boite, je lui demande de sortir voir par elle même que non, mais que nenni, elle continue à soutenir son affirmation sans vouloir le faire....
Je ne discute plus devant une telle mauvaise fois dont la preuve serait vite faite et qui l'obligerai à des excuses sans doute.
Je continue mon avancé en terrain miné...
Tiens chouette, une bonne trentaine d'escalier à descendre avec ma charrette toujours aussi pratique et lourde, bouger avec la Poste!, il faudrait pouvoir se mouvoir avec cette « cariole infernale ».
Halte dans un restaurant « Haut de Gamme », dépôt du courrier...
Sans sourire ni trompette, la réceptionniste et froide comme sa chambre « froide, » mais elle, c'est pas des denrées qu'elle y a rangé mais son sourire surement, si elle fait pareil avec les clients, ça doit être le désert de Gobi ici pour déjeuner.
Elle a pas petit-déjeuner ou quoi?.

J'arrive sur la Corniche Kennedy.
Ah! la mer, des gens se baignent il fait 29° je suis en nage, mais pas celle que l'on croit, j'ai soif, j'ai toujours ce mal au dos qui me tenaille, les numéros sont de l'autre coté, j'attends que l'on veuille bien me laisser passer car il n'y a pas de passage clouté, clouté? mais c'est fini! maintenant ils sont barrés! (Comme moi: qui suis mal barrée!).
En voiture ils sont toujours pressés même quand le feu à 30 mètres est au rouge.
Enfin! Un vertueux s'arrête, je traverse.
L'âne bâté que je suis devenue pour un temps, longue la mer.
Quel délice! Je ferai bien un plongeon avec mes sacoches pleines ainsi je coulerai plus vite lesté de mon courrier qui me scie l'épaule et tire sur mes maigres biceps, la médecine du travail doit avoir bien du boulot avec les facteurs, pas pour rien surement.
Mais bon le malheur des uns fait le bonheur des autres dit-on, c'est vrai, puisque je suis là pour le remplacer et gagner quelques pépettes.
Oh! pas des millions bien sur, mais une noisette de beurre en plus pour mes épinards.

Mille sabords! mon stylo pour mes recommandés est hors service il a coulé en sous-marin dans ma poche, bonjour la galère pour enlever ça.
Je suis handicapée d'un coup, remplir un recommandé sans stylo c'est pas de la tarte vous avez déjà essayez?
Bon première maison j'en ai un à remplir, aie! comment faire sans? je vais demander au client, au client? mais pourtant ils ne nous achètent rien! Ah si ,un timbre!
Service pas cher pour le travail livré à la maison vous en connaissez vous des livraisons si peux cher à domicile?
Moi quand je commande c'est toujours plus, même à cinq cent mètres de chez moi, alors ne râlez pas, on vous livre pour moins 1€ une lettre partie de Paris, en camion puis l'avion, encore le camion, trié par des mains diverses et variées pour atterrir dans votre boite...! pas cher j'ai bien dit.
Un intermède moralisateur pour vous lecteur? non une remise à niveau de la valeur des choses de la vie de tous les jours, auquel on ne pense pas souvent.
Je sonne.... une caméra filme ma tronche rouge comme une tomate par cette chaleur inhabituelle de fin septembre.
« Bonjour monsieur c'est la factrice, j'ai un recommandé.. »
Ouverture sur un beau jardin..gravillonné au carré bien propre. Passedat et juste derrière, vous connaissez sans doute..Passedat? c'est le resto d'un chef multi-étoilé sur la Corniche où je n'irai sans doute jamais déguster leur plats si raffinées avec ma paie d'intérimaire.
Il ouvre, c'est un Monsieur de très bonne mise, pantalon à pince, polo blanc, chaussure brillante, propre et tout et tout.
Je lui précise que mon stylo vient de me lâcher blablabla...il va en chercher un « Bicquette », c'est exprès que je le souligne pour mieux comprendre mon descriptif plus loin.

Je remplis la date du jour de distribution et il me demande « je signe où? »
Ah ça...! c'est une demande entendu milles fois!.
95% des gens demandent où il faut signer, alors qu'ils ont surement reçu de nombreuses fois un recommandé et qu'ils ont signé là dans les petites cases, il y en a deux à signer quand c'est avec accusé (au fait accusé de quoi!) et une seule quand c'est sans, facile non?et le meilleur c'est quand il vous demande de qui ça vient?
Oh! Eh! il faut que je te le lise en plus? notre pays est-il si rempli « d'analpha-bête »? comme ci je m'appellais Irma.
Je n'en sais rien moi, j'ai pas que ça à faire! (pas dit au receveur du dit courrier bien sur, restons poli.!)
La peur du recommandé fait toujours un effet bœuf, à croire que tout le monde à quelque chose à redouter, dès qu'ils en voient un c'est l'apocalypse et pas celui de « Chouchou! »
Je trace toujours sans stylo car Monsieur n'a pas eu le reflex ni la gentillesse de me le donner
pour me dépanner, son stylo « Bicquette » si cher...!si c'était un « Montnoir » je veux bien!.
La Poste que je représente si harmonieusement (oui,oui vous dis-je, ne soyons pas modeste,ça mange pas de pain) ne va pas mendier un stylo tout de même.!
Fierté mal placé sans doute, j'en convient...!
J'arrive pour un autre recommandé un peu plus loin à 30 mètres juste après « Les Délices Tunisien », gâteaux, thé à la menthe, miam! je ferai bien une pause, mais pas question je suis déjà en retard sur l'horaire de fin de tournée (je suis aussi en faim de tournée il est midi) et de plus je ne suis pas payée pour ces dépassements, alors Niet de chez Niet, ça alors! je parle russe maintenant.!
Je sonne au portail métallique, vert, moi,blanche, rouge de chaleur et verte par ma tournée je deviens italienne d'un coup sans naturalisation.
Personne, la barbe, pas de stylo et rien pour écrire toujours, je dois laisser un avis de passage, miracle mon petit tunisien d'à coté va surement me dépanner non?
« Bonjour, Monsieur, pouvez-vous me prêter un stylo? »(rebelote:j'en ai plus bla bla bla...)
« Pas de problème »
Je remplis et quand je vais pour le lui rendre, miracle il me dit que je peux le garder puisque je n'en ai pas, lui il est aimable, logique et comprends la peine que l'on se donne.
Bravo Monsieur, un tunisien qui se préoccupe de mon sort, pas comme ce, monsieur (bien fait na! pas de majuscule) plus haut dans sa belle maison qui ne pense surement qu'à lui sans se préoccuper des problèmes des autres.
Ah douce France, cher pays de mon enfance bercée de tant d' indifférence...
La Tunisie est venue à ton secours!
Vite, vite, il faut faire vite, toujours véloce, transpirante, assoiffé, les muscles qui commence à tirer.
Un homme traverse d'en face et m'interpelle...
« Vous allez passer de l'autre coté à qu'elle heure? »
Moi :
»???? »
Lui:
« c'est parce que j'attends du courrier important et je vois que vu l'heure qu'il est vous êtes en retard et que le dépôt à la pharmacie qui contient mon courrier pour mon coté de rue va fermer!»

Mais il est mon nouveau chef? dis moi dis donc! ce Monsieur, vu son nom... originaire de la frite belge...! Je ne savais pas qu'il y avait un rendez-vous perso pour son courrier à ce Mon...sieur, mazette! il se croit où et qui?
J'essaye de lui expliqué gentiment que c'est pas première tournée attendant quelques mansuétudes de sa part mais rien, que dalle, Monsieur, ça ne le regarde pas, malgré mes explications toujours correctes, il continue à râler sur les intérimaire pas à l'heure et retraverse vers son immeuble cossu,
il se moque des aléas de la vie des autres, lui d'abord.

Vite... au secours ...la pharmacie ferme à 12h 30! je prend mon dépôt pour continuer ma tournée (c'est pas la tournée du patron celle-là!).
Les dépôts se sont des gros sacs jaunes poussin, ah! si ils étaient aussi léger qu'eux! lourd comme un dix tonnes qu'un autre collègue dépose en véhicule dans des commerces le plus souvent pour nous ravitailler et ainsi pouvoir poursuivre, sinon nous ne serions plus des bœufs mais des mammouths.
Mais le problème c'est que vous avez intérêt à être là pour le prendre avant que le commerce ne ferme éventuellement à l'heure du déjeuner, puisque vous, vous ne déjeunez pas avant perpette.
Sinon est bien vous êtes bloqué et devez attendre qu'ils reviennent pour continuer la distribution.
Ça m'est arrivée une fois dans une autre tournée, c'est la cata d'attendre 1h voir plus et cela rallonge d'autant les heures supplémentaires non payées puisque vous avez un temps donné pour (et qu'au delà c'est pour vous) mais que fait facilement le facteur attitré ,là, depuis des années et qui la connait sur les bouts des doigts, lui, mais pas vous, l'intérimaire formé en 1 matinée seulement.
Oui!je me répète je le sais bien, mais j'appuie exprès dessus.
Les postiers clament haut et fort sur les ondes que les intérimaires ne font rien et qu'ils bossent mal, dixit les titulaires lors des manifs de la Poste.
Si,si je ne suis pas sourde.!
C'est de notre faute si c'est mal distribué...pardi c'est trop facile de taper sur nous et de tout nous mettre sur le dos pour leur problèmes existentielles,de salaires, d'effectifs et je ne sais quoi d'autre encore. Il faut tout simplement retiré les pommes pourries du panier.
C'est comme partout ils y a les bons et les mauvais, mais il ne faut pas généraliser!

Je traverse, un SDF est là tout les jours avec son chien, devant un portail immense noir, noir comme sa vie sans doute, ce chien c'est surement son seul ami.
Il mendie sa survie en ces temps de chômage et de misère dans mon pays pourtant si riche...!
« Bonjour Monsieur!» ça n'empêche pas d'être poli hein!
« Ça mange pas de pain » comme on dit.(je sais il y a redit plus haut!)
Le sourire et l'air pollué que l'on respire ne sont pas encore taxé alors j'en profite, on peut devenir comme lui un de ces jours si on ne prend pas garde, un de ces emplois précaire sinon comme le dit notre cher président «  plus de RSA pour les fainéants! », je voudrai bien qu'il vienne y faire un tour sur la Corniche! après on en reparlera!.
Je me motive en pensant qu'il y a bien plus malheureux que moi.!
Je continue mon marathon postal en terrain miné.
Bonjour, bonjour...
Que de fois ne le dit-on pas, à force ça lasse bien sur... comme les caissières au supermarché, c'est un mot galvaudé maintenant, dit sans force et par obligation, j'aime pas les obligations, dire bonjour naturellement avec le sourire que c'est bon et joyeux sans contrainte de service mais il faut ce qu'il faut, je fais avec comme toujours.
Je cherche les numéros sur les façades, rien, perte de temps à chercher, demander qui ils sont, comme souvent...
Trois noms différents pour une même adresse, une même boite,il faut s'en rappeler que Pierre, Paul ou Jacques sont là avec une seule boite et un seul nom au lieu de trois,écrit pour indicatif.
À Microsoft il aurait surement une place pour moi.!
Enfin... vous voyez le topo!
Mon irascible de tout à l'heure de l'autre coté de la rue m'attend comme le messie assis (tiens sa rime bien!) affalé à une table du bar en terrasse située juste à coté de sa porte, lui il ne se foule pas au moins....
Toujours aussi grognon le Monsieur, je réitère après grognerie de sa part que nous n'avons pas d'heure de rendez-vous précise pour son courrier à sa porte et j'abrège une discussion stérile qui ne mène à rien, bien sur puisque qu'elle est stérile, avec cette vilaine personne.
Je continue mon périple....
Oh des escaliers, oh joie!, oh tourment!, avec ma charrette à bras, ravitaillé et à nouveau toujours aussi lourde.

J'arrive tant bien que mal, plutôt mal d ailleurs..
Traverse de « la Fausse Monnaie », je vous avez dit qu'à Marseille il y avait des noms incroyables non? oui plus haut, relisez!
Partout des petite rue minuscule où ne peuvent passer que piétons et mobylettes, cernées de maisons bien closes ,attention: closes/fermées et pas « ouverte sur la luxure » je plaisante bien sur...! entourées de haut mur, on préserve son intimité ici aussi, boites aux lettres minuscules datant des années 40 (mais on est en 2011 non?) où pour rentrer un hebdomadaire c'est comme le gavage des oies, les boites normalisées vous connaissez? non? et bien vous demandez à la Poste et ils vous en installe une belle, jaune pâle comme nos casiers, nous avons la clef, ainsi même les petits colis y rentrent, ça évite d'aller faire la queue aux guichets et donc bien pratique (les vertes se sont celle surement de Merlin l'Enchanteur ou de Castounette) et je continue toujours assoiffée, j'ai emmené une petite bouteille d'eau que j'ai congelé mais ça fait belle lurette qu'elle est morte à 29° en plein cagnard, paix à son âme elle m'a bien rendue service jusque là.
Je suis au n°1 de la Fausse Monnaie que des escaliers raides comme la justice et toujours mon chariot made in china, vu l'état « d'insolidité »dont-il fait preuve....à trimbaler.
Allez en avant toto on attaque la descente,ma charrette louvoie, grince, manque les virages, j'arrive sur un petit port minuscule joli comme un cœur, là, se sont des privilégiés, c'est sur, vu le contexte, des Marseillais pure souche tape la discut, ils ne reconnaissent pas leur facteur en tenue, puisque je suis une factrice sans tenue, bon pas à poil, eh!mais en civil quoi!.
N°... bon, je le vois, mais encore... belote et rebelote pas de boite, j'aperçois un étendage à chaussette et je me dis tiens je vais pendre ma lettre au séchoir ainsi ils la verront bien puisqu'ici aussi il n'y a pas de boite? encore une qui manque! et je continue..
Je rebats les cartes...il faut remonter avec mon barda mais dans l'autre sens c'est pas de la tarte, le mont Sinaï doit l'être autant.
Tourne et retourne, rue des Cinq Cent, 500 quoi! Il ne sont pas 500 ici, pas plus large qu'un timbre poste, c'est assorti à mon travail non?
Je repart vers la rue du Pont, ouf plus que celle là bien pentue pour m'achever et j'ai fini.
A nouveau pas de nom, pas de numéro, c'est reparti pour un tour! mais pas de manège celui là.
J'arrive à ma voiture ah! ma titine m'attend sagement elle est vieille ma Pijotte 200.000 km au compteur,mais toujours fringante pas comme moi en ce moment, enfin j'ai fini, je rentre au bercail oh joie!oh délice! il est 14h 15 je devais finir à 12h 50 attention pas 13h! 12H50 je ne sais pas pourquoi? dans les hautes sphères ils n'ont pas fait ma tournée surement assis bien confortablement dans leur fauteuil à bascule bien rembourré de cuir.
Mais c'est comme ça on hachure les heures et peut être bientôt les gens qui c'est?.
Pour une journée se fut une belle journée mais surtout pour les baigneurs avec 29°dehors que j'ai vu plongé dans la Méditerranée si belle et si bleue toute proche.
Demain on recommence et en avant toto encore une belle aventure qui s'annonce avec tous les aléas de la vie de factrice car tous les jours c'est pareil, les jours se suivent et se ressemble dit-on c'est bien vrai.
Ah! être intérimaire à la Poste n'est pas une sinécure je vous le dis!
Revenir en haut Aller en bas
extialis
Admin
extialis

Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 52
Localisation : nord de la france

Intérimaire à la Poste Empty
MessageSujet: Re: Intérimaire à la Poste   Intérimaire à la Poste EmptySam 4 Fév - 11:50

éh bé! quelle épopée! viens vivre dans le nord, c'est le paradis des facteurs. c'est tout plat et ils ont un scooter d'enfer.
je connais un peu les aléas de la poste par les dires de mon mari qui a été intérimaire à la réception colis du tri de L... (on dit rien) et qui en est ressorti avec un déplacement de vertèbres. et aussi par une copine qui possède la voiture (elle distribue les colis)
belle plume en tout cas, je m'y suis crue dans marseille avec les 29°, ça réchauffe.
bienvenue par ici Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://fantasy666.jimdo.com/
Inédite

Inédite

Date d'inscription : 01/10/2011

Intérimaire à la Poste Empty
MessageSujet: Re: Intérimaire à la Poste   Intérimaire à la Poste EmptyDim 5 Fév - 7:01

Sourire...

J'aime beaucoup beaucoup ce décapant portrait d'une journée dans cette grande entreprise... (32 ans de Poste dont 10 ans factrice et un mari facteur également... )

C'est un beau métier, plein d'humanité et de rencontres. Intérimaire, mon dieu, juste les aléas et les difficultés...Pas le temps de bien connaitre la tournée et ses habitants.

C'est un régal que cette analyse humoristique et désabusée... Une belle plume, pleine de verve... Mériterait d'être éditée dans "Jourpost" ou dans "Forum" ou dans "Facteurs" !!!
Revenir en haut Aller en bas
Marseille13



Date d'inscription : 04/02/2012

Intérimaire à la Poste Empty
MessageSujet: Re: Intérimaire à la Poste   Intérimaire à la Poste EmptyLun 6 Fév - 8:53

Merci pour vos commentaires,
Je regrette de ne pas avoir eu le réflexe d'en écrire d'autres sur mes missions antérieures et pourquoi pas en faire un livre à l'attention du public toujours si critique envers nombres de facteurs et de la Poste qui n'a pas que du mauvais dans son ensemble il faut le dire tout de même....
Moi, j'aime cette ambiance de ruche où tous les facteurs sont à 99% sympas avec les nouveaux (même intérimaire).
Pour le moment je n'ai pas d'autres missions chez eux, ils font faire aux facteurs titulaires les heures supplémentaires (à ceux qui sont d'accord), mais du coup, nous les précaires, nous n'avons plus de boulot pour finir nos fins de mois.!!!! avis à la population .....
a bientôt peut-être?
Revenir en haut Aller en bas
Marseille13



Date d'inscription : 04/02/2012

Intérimaire à la Poste Empty
MessageSujet: Re: Intérimaire à la Poste   Intérimaire à la Poste EmptyLun 6 Fév - 9:31

Comme vous me l'avez suggéré,..j'ai mis mon texte sur le forum des postiers! merci encore!!!
Revenir en haut Aller en bas
Inédite

Inédite

Date d'inscription : 01/10/2011

Intérimaire à la Poste Empty
MessageSujet: Re: Intérimaire à la Poste   Intérimaire à la Poste EmptyLun 6 Fév - 10:32

lol... Sur l'Ardèche et la Drome je pourrais vous pistonner.. Mais à Marseille merde, je ne connais pas grand monde !

Mais bon.. Quelle belle plume, drôlatique comme tout, vraiment, je me suis régalée... D'autant plus drôle qu'elle est doublée de la pertinence du propos pour les initiés...
Revenir en haut Aller en bas
extialis
Admin
extialis

Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 52
Localisation : nord de la france

Intérimaire à la Poste Empty
MessageSujet: Re: Intérimaire à la Poste   Intérimaire à la Poste EmptyLun 6 Fév - 11:51

un livre, oui, c'est un bonne idée, y en a bien une qui l'a fait sur le boulot de caissière. comme j'ai vu quelques fautes, on te corrigera si tu veux.
et oui, les heures sup' tuent l'emploi de nous les petits (et en plus, ils veulent revenir aux 39heures, on est pas rendu Evil or Very Mad )
Revenir en haut Aller en bas
http://fantasy666.jimdo.com/
Contenu sponsorisé




Intérimaire à la Poste Empty
MessageSujet: Re: Intérimaire à la Poste   Intérimaire à la Poste Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Intérimaire à la Poste
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Intérimaire à la Poste
» Photo d'architecture intérieure - choix d'objectif canon 10-22
» Méthode pour envoyer des monnaies par la Poste.
» Témoignages pour Courriers volés des clients Algérie Poste
» Un kit d'intérieur pour le Char B Bis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les écrivains amateurs du web :: Ecrits libres-
Sauter vers: