Les écrivains amateurs du web

Forum dédié à tous les écrivains amateurs qui rêvent de marquer l'Histoire...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonne vie à tous en ce lieu de partage et d'entraide.
La charte du forum est disponible et doit être signée par tous les membres du forum !
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Partenaires
créer un forum
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Zoroastria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fullcrazy

avatar

Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Zoroastria   Mer 23 Nov - 9:53

Voilà en fait le prologue d'un roman que j'ai écrit il y a un moment mais jamais commencé en fait pourtant je sens qu'il y a un potentiel mais bon je le reprendrais un jour peut être après Exion.



ZOROASTRIA











Prologue :

Les dagues












En 2500 avant J.C :





La nuit régnait dans un calme profond, la lumière de la lune s’effaçait lentement en se couchant derrière les imposants canyons.


Des vrombissements déchirèrent ce silence alors si apaisant, des centaines de cavaliers noirs chevauchaient fièrement leurs montures, des chevaux munies de tapis provenant de la famille du soldat. L’air était frais, des colonnes de vapeur d’eau s’élevèrent des naseaux des chevaux pour disparaître dans les hauteurs aux rythmes des foulées.


Les lumières des torches de feux illuminèrent toutes parcelles du terrain aride couvert de sables et de quelques rares broussailles, faisant fuir tout animal du désert.


Il n’était plus qu’à quelques centaines de mètres des monts géants que le leader, un chef doté d’une armure couleurs grise parsemé de ligne dorés ordonna l’arrêt des troupes :


- Nous y sommes enfin, murmura Ahura Mazda le chef en question.


L’aube approche… Compléta un de ses compagnons dont on ne voyait que les yeux d’un bleu profond.


- La dague est-elle toujours sur vous seigneur ? Questionna un second.


Après vérification Ahura acquiesça et leva les yeux vers le ciel étoilé.


- Cette guerre va-t-elle se terminer sur cette ultime bataille contre les démons ? Lançât-il alors. A toute les troupes en formation !


Le bloc de cavaliers et de troupes sans monture se disloqua en plusieurs lignes parfaites, des troupes se formèrent aux extrémités, puis vers en diagonales pour former des flèches.


Les unités arrière préparèrent leurs arcs et flèches rangés dans leurs carquois, tandis que les unités d’attaque s’équipèrent d’armes contondantes et tranchantes, tels que des marteaux de guerres, masses d’armes, cimeterres, épées, sabres et lances. La tension était grande, les angoisses des soldats en étaient presque palpables.


Ahura leva un regard vers le ciel et pria un instant, il saisi le manche de son arme fétiche, une hache qu’il a nommé « Sagartis ».


Les préparatifs achevés, les premiers rayons du soleil annihilèrent l’obscurité, révélant la raison de leur venue.


Une armée d’être bipèdes non humains se tenait fièrement aux abords des monts, armés de diverses armes, comme des tridents, des lames aux formes particulières comme celle en forme de Z que portait ce qui semblait être le chef, un être cornus qui se tenait devant les autres, celui-ci s’avançât alors lentement, il semblait faire partie du désert avec sa peau jaunâtre parsemé de craquelures comme un cadavre putréfié, il hurla soudain :


- Moi, Ahrima, je suis heureux de te voir toi qui as enfermé mes frères d’armes, toi qui est néanmoins un humain, tu ne failli pas à ta réputation, inutile de combattre, je te propose de me rejoindre, celui qui « apporte la lumière ».


La réponse ne se fit pas attendre, Ahura émit un propos négatif et revendiqua son courage.


- Ce courage te seras inutile…


Dès qu’il eu fini ces paroles, 6 êtres l’entoura comme pour le protéger, ils étaient enveloppés de soutanes noirs, qui ne laissés rien apparaître, mis a part leurs membres terminés de membranes de couleur verte.


- Des êtres « amphibies ? » se demanda Ahura.


- Inutile de me soutenir mes alliés, prononça Ahrima a ces acolytes.


- Maîtres nous serons toujours a vos côtés lança l’un d’eux.


- Vous ne supportez pas beaucoup ce climat desséché, j’aurais besoin de vous ultérieurement, allez à la « Cité oubliée », notre patrie.


Les être acquiescèrent et s’en allèrent dans un brouillard.


Ahrima souriait et attendait la réaction d’Ahura.


De léger tremblement parcouraient le son corps, était-ce de la peur ? De l’anxiété ? De l’angoisse ? Ou tout simplement
l’excitation du combat imminent, Ahura ne le savait point.



Il se contrôla néanmoins et leva sa hache vers le ciel, signe du commencement des hostilités.


Les yeux d’Ahrima semblait exhalé une aura meurtrière, il ordonna à ses troupes de se mettre en position, le combat été en phase de débuter.


Ahrima engagea les hostilités en déferlant une première vague de créatures, une pluie de carreaux d’arbalètes s’abattit alors sur la première ligne d’humains, ces carreaux de la taille de 24 pouces de longueur et de la grosseur de 5 pouces de diamètres transpercèrent facilement la simple armure de cuir des soldats.


Les premiers cris des soldats embrochés amplifièrent la peur générale, le chef hurla au calme dans les rangs et ordonna l’assaut vers la première ligne ennemie approchant.


Les chevaux hennirent et ils s’élancèrent vers le combat, les créatures étaient certes sans montures, mais elles en étaient pas moins rapides, le choc fût brutal, un des soldats fut décapité en un éclair, des disques de métal semblaient apparaître comme par magie, leurs trajectoire étaient si précise qu’elles firent mouche à tout coup, engendrant des amputations sérieuses, le sang coula abondamment, se mélangeant au sang jaunit des créatures qui malgré leurs vaillances et leurs caractères subissaient des pertes similaires.


Les archers se préparèrent leurs flèches pour faire feu vers les lignes en retrait, attendant l’ordre d’Ahura pour les décocher.


Les deux parties ne semblaient pas se départager dans ce chaos où les cris de douleur se mélangés à l’odeur du sang. Ahura se décida à appliquer la première phase de la tactique qu’il à appelé « la tenaille ».


Toutes les troupes s’avancèrent vers le point de combat, les deux premières lignes diagonales décrivirent un arc de cercle vers l’intérieur de la zone de combat, isolant alors celle-ci en les encerclant pour ainsi tuer les unités ennemies plus facilement, par le surnombre de soldats, mais aussi par la peur engendré par l’enfermement. Et si les ennemies se repliaient
en arrière, les flèches auraient raison d’eux, les prenant au dépourvu.



La tactique mise en marche, Ahura ordonna aux archers de décocher leurs flèches jusqu’à qu’il en ordonna l’arrêt complet, les flèches filèrent comme des poissons volants et atteignirent les rangs en retrait, les ralentissant s’ils voulaient soutenir les unités inéluctablement bloquées.


Ahura ordonna le massacre de ces créatures, il asséna le premier coup lui-même en se lançant au combat, tel un ange de la mort il semblait voler par ses techniques à la hache où il enchaînait les acrobaties pour surprendre ses ennemies en les décapitant violemment entre autres.


Encerclés, les créatures ne pouvaient que combattre jusqu’au dernier souffle, certaines déposèrent les armes, mais c’était inutile, elles étaient exécutées sur le champ sans sommation, les ordres étaient clairs : « aucun prisonniers ! ».


Quelques minutes plus tard, le combat était interrompue, Ahura ordonna aux archers de stopper leurs attaques. Il observa Ahrima le visage recouvert du sang de ses soldats. Celui-ci semblait être impassible devant le massacre de ses troupes, il était toujours à la même position, les bras croisés comme pour montrer son indifférence, il se courba alors et hurla de rire, laissant perplexe Ahura et les leurs.


- Jolie coup, plus de 250 de mes soldats étaient sur ce front, devant mes yeux en train de se faire massacrer… Je crois qu’il est temps d’intervenir.


Il leva son bras droit qui semblait être putréfié, un globe lumineux d’énergie lumineuse violette se forma sur sa paume, il lança violemment sur un des soldats, mais sa course ne s’arrêta pas là, il le perfora et transperça tous les autres soldats situés sur sa trajectoire, autant dire une bonne trentaine de soldats.


Les soldats touchés par ce globe semblaient maintenant inconscient, les yeux blanc et livides, de légères convulsions les parcoururent, des yeux coula des larmes de sang, de plus en plus violentes, la peau semblait fondre comme si de l’acide était versé dessus, un à un les membres d’arrachèrent comme si les articulation étaient détruites, déferlant sur le sable chaud du sang puant, et tous cela sans un seul cris, les autres soldats était tétanisés à la vue de la scène, les soldats tombèrent comme des cadavres desséchés et informes, voilà ce qu’ils étaient maintenant.


Impuissant Ahura se retourna contre l’ennemi et lança un juron de colère, ce qui fît rire encore plus l’ennemi en question.


- Qu’espérais-tu ? Tu ne peux rien contre moi, et d’une seule main je peux annihiler toute ton armée… Abandonne et révise ton jugement en acceptant de me suivre et de me servir, je t’offrirais un poste important, en adéquation à ta prestance.


- Tu auras beau me tenter, je ne te rejoindrais jamais ! Hurla Ahura avec rage.


- Serais-ce vraiment la fin… Souffla Ahrima en riant.


Ahura fronça les sourcils et décida de lancer une seconde attaque, c’est alors qu’une explosion fît trembler le cœur du canyon, des blocs de rochers de tailles conséquentes de plusieurs tonnes écrasèrent le plus gros des troupes ennemis, seules quelques dizaines de monstres purent esquiver les centaines de rocher par chance… Ce n’était pas le cas du chef qui n’eu pas le temps de réagir, il disparut dans les décombres.


Les monstres restant s’enfuirent alors pour ne pas être tués par leurs poursuivants qui les chassèrent selon les ordres de Ahura, même s’il était surpris et choqué par cet événement il en ressenti un certain soulagement…


Les cadavres, qu’ils soient humain ou monstres furent empilés et brûlés, Ahura regardait les flammes s’élevés en se demandant d’où venait l’origine de cette explosion. Les troupes déblayèrent les rochers pour essayer de retrouver
le corps d'Ahrima, les plus gros rochers était déplacés a l’aide de cordes et par la force des chevaux, ils finirent par retrouver celui-ci quelques heures après l’éboulement, il était inconscient mais il était vivant.



Ahura se demanda si ces êtres pouvaient être tués, il était déconcerté par la survie de ce monstre écrasé par plusieurs tonnes de rochers.


Un sourire se dessina sur Ahura et il dégaina une dague d’un petit fourreau incrusté d’or et de pierres précieuses, la lame se planta au niveau du thorax du monstre, il émit un grognement et ouvrît les yeux brusquement et hurla d’un cri glaçant, du sang jaunâtre s’échappa des plaies d’Ahrima pour se cristalliser sur sa peau, il émit un dernier soupir et ferma les yeux
lentement.



- Si seulement cela pouvait te tuer définitivement, plutôt que de te paralyser… lança Ahura.


Il explosa de rire, il avait gagné et paralysé le dernier démon, fièrement en pensant à ce coup du sort qu’il pensait divin.


Les préparatifs de retour terminés, il ordonna le retrait des troupes vers la cité Thanyr, la cité d’Ahura, le corps du démon fut placé dans un cercueil fait d’acier. Au retour de l’armée à la cité, une plaque de granit fût construite par dessus où il était
inscrit « l’éternité de ce monde doit le rester » suivi d’une interdiction d’ouvrir ce cercueil, et ils l’enterrèrent profondément près des autres tomes des démons qui se compté par dizaine.



Mais les démons ne sont que paralysés et le pouvoir des dagues s’annihilent quand celles-ci sont extirpés des corps, Ahura pria pour que personne ne découvre ces cercueils, et par ignorance libérer les démons de leurs léthargies…



La prière fut-elle entendue ? Pourquoi une telle explosion ?


PS : le texte n'a jamais été vraiment corrigé donc au niveau de la forme c'est loin d'être ça ^^"
Revenir en haut Aller en bas
extialis
Admin
avatar

Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 51
Localisation : nord de la france

MessageSujet: Re: Zoroastria   Mer 23 Nov - 10:11

y a du potentiel, c'est vrai. la suite pourrait être : de nos jours... machin, jeune ado s'ennuyant mortellement, décida de se promener dans le cimetière médiéval sous cette belle nuit de pleine lune Very Happy

je ne me fatiguerai pas à corriger doublons et fautes puisque c'est un chantier en pause pour toi. y a du boulot mais ça vaut le coup, je trouve.

_________________
https://www.facebook.com/eliecharier
http://fantasy666.jimdo.com/

le tome un sur numériklivres :gahila
Revenir en haut Aller en bas
http://fantasy666.jimdo.com/
Fullcrazy

avatar

Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: Zoroastria   Mer 23 Nov - 10:14

Oui en effet c'est à cela que je pensais en gros ^^ que le récit soit au présent... Genre que les tomes soient découvertes dans des fouilles et tout ^^ Sinon oui et c'est pas prêt de repartir mais bien que ce soit le cas j'avais envie de le poster Smile Faut dire j'ai écrit ça y'a au moins 4 ans de ça si ce n'est pas plus...
Revenir en haut Aller en bas
extialis
Admin
avatar

Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 51
Localisation : nord de la france

MessageSujet: Re: Zoroastria   Mer 23 Nov - 10:59

t'as de l'imagination

_________________
https://www.facebook.com/eliecharier
http://fantasy666.jimdo.com/

le tome un sur numériklivres :gahila
Revenir en haut Aller en bas
http://fantasy666.jimdo.com/
Fullcrazy

avatar

Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: Zoroastria   Mer 23 Nov - 11:10

Oui enfin à ce moment il me semble que je venais de finir ainsi parlait Zarathoustra de Nietzsche et j'ai du m'intéresser au Zoroastrisme par la suite ^^ (les noms sont d'ailleurs des références)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zoroastria   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zoroastria
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les écrivains amateurs du web :: Romans Fantasy-
Sauter vers: