Les écrivains amateurs du web

Forum dédié à tous les écrivains amateurs qui rêvent de marquer l'Histoire...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonne vie à tous en ce lieu de partage et d'entraide.
La charte du forum est disponible et doit être signée par tous les membres du forum !
Derniers sujets
» la golfeuse du voilier
Jeu 11 Oct - 18:54 par martin1

» la mort du loup !
Sam 1 Sep - 18:48 par martin1

»  la fin d'un mythe ?
Dim 19 Aoû - 10:23 par Jafou

» Aimez-vous Bach (suite
Ven 8 Juin - 17:53 par Jafou

» Aimez-vous Bach ?
Lun 28 Mai - 21:52 par Jafou

» Là-haut, il n'y a plus rien
Sam 26 Mai - 7:58 par Le sombre minuit

» Sortie "Le Souffle des Anges"
Dim 15 Oct - 15:07 par Malicie

» Pas tres actif ce site? Rien depuis le 6 juin 2017????
Mar 26 Sep - 18:23 par Le sombre minuit

» juste une question.
Ven 15 Sep - 13:01 par extialis

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Partenaires
créer un forum
Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Aimez-vous Bach ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Jafou

avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Age : 88
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Aimez-vous Bach ?   Lun 28 Mai - 21:52

AVANT-PROPOS





Bonjour à vous !

Je me nomme Henri Dupont-Lelieu, ce qui, reconnaissons le, n’est pas spécialement compromettant ni particulièrement original ! Ceux qui un jour, nommèrent ma lignée, auraient pu inverser les termes de ce nom en “Lelieu-Dupont”, c’eut été grammaticalement meilleur et tout aussi incolore.
Je suis un bourgeois aisé, doté d’un Q.I. satisfaisant tout comme le sont ma situation financière et mon statut social. Cadre supérieur dans une entreprise pour l’instant en pointe, je suis après avoir contracté un mariage d’amour utile, normalement divorcé, m’étant reproduit à deux reprises !
Étant de “bonne famille”, j’échappe au classement “Bauf” et l’on dit de moi qu’étant bien-élevé, je suis fréquentable. Je pourrais être le dernier des filous, la plus immonde des crapules ; eh bien, parce que bien élevé, je reste cependant fréquentable ; étonnant ; non ?!
Il y a maintenant un temps raisonnable, j’ai fait quelques études supérieures qui m’ont permis d’acquérir des connaissances fragmentaires et superficielles ainsi que les diplômes qui vont avec ! Alors que j’étais encore très jeune, un aîné sarcastique et lucide, m’avait toutefois informé que détenir des peaux d’âne ne signifiait strictement rien, ne servait pas à grand-chose dans le courant du quotidien, mais qu’en être démunis entraînait une condamnation sociale absolue et sans recours ! J'ai pu par la suite, oh combien, vérifier la sagesse de cet aphorisme.
Consentant à vivre selon les règles écrites ou coutumières d’une société moralement déstructurée où seuls comptent la frime et l’argent actif, je suis comme une bonne part de mes semblables, moyennement et normalement con, ce qui n’interfère en rien avec le Q.I. évoqué précédemment.
J’ai conservé avec mon épouse, outre quelques intérêts communs, bassement matériels, et le souci, dilué, de mes enfants, les amicales relations que finissent par nouer les antagonistes d’une guerre statique de longue durée par dessus la tranchée qui les sépare !
J’ai quelques maîtresses, jamais plusieurs ensemble, pour le petit plaisir (le mien me semble-t-il, plutôt que le leur !) qui ne sont ni des boudins, ni des top, ni des coups !
Bref, je suis l’un de ces individus reproduits à des centaines de milliers d’exemplaires dans chaque pays nanti qui devraient se sentir bien dans la vie ; leur vie.
Que l’on ne s’y trompe pas, je n’appartiens ni de près ni de loin à la “Jet sociéty” ou à ‘l’establishment”. Je suis sur leur frange extérieure. On ne m’a jamais vu buvant un “pot” sur la Côte avec Caroline, Steph ou Brigitte et si d’aventure je m’étais trouvé dans une soirée honorée de leur présence, cela n’aurait pas provoqué les transes d’un journaliste de la presse spécialisée ; les paparazzis m’ignorent ! Non, je vous l’ai dit, je suis juste un bon bourgeois aisé !
J’ai parmi mes proches, comme il se doit, un officier supérieur, un prélat, un magistrat du siège, un chirurgien renommé, et un professeur d’université. Je connais quelques PDG tout venant, quelques journalistes ordinaires ; j’ai côtoyé, à l’occasion quelques représentants du Show-biz, de l’art et de la culture et cultive de vagues relations dans la sphère des cabinets ministériels ; enfin je milite mollement dans diverses associations distinguées et hautement inutiles !
Je n’aimerais cependant pas vous donner de moi une image totalement terne et affligeante ; non, j’ai mes particularités bien à moi. Il y a, refoulé en mon tréfonds, le sentiment de tout ce que j’aurais pu aimer, être ou faire ; ces pulsions, ces impossibles, ces improbables qui m’auraient pu faire autre ; plus con ou moins, là n’est pas la question ; différent !
Je n’ai pas le masochisme assez ardent pour couver d’une envie nostalgique les S.D.F. loqueteux ou marginaux baba-cool qu’il peut m’arriver de croiser ; non, jamais. Mais il est des instants fortuits, des situations imprévues, des pulsions inattendues qui font naître en moi un frémissement prémonitoire de ce qui va m’arriver !
J’ai des dons !
J’ai élaboré et développé au fil des ans, ce qui au départ, n’était qu'embryonnaire, une aptitude à me soudain dédoubler, me quitter pour pénétrer un autre !...
J’ai encore d’autres spécialités dont je vous reparlerais.
Quand concourent ensemble l’instant, le lieu et le prétexte, la chose se fait sans que je me sois au préalable consulté et sans que je me le soit aucunement autorisé ou interdit !
Je ne m’inquiète pas de cet état particulier qui surprend la première fois, car je sais que passées les transes de la félicité, de l’horreur ou du rire, je réintégrerais ce moi confortable qui est loin de me déplaire. Ce qui me quitte et prend son autonomie hors de moi, n’est, à tout prendre qu’une projection immatérielle de mon être profond et sidéral..........
Bien au contraire cela me permet de donner corps à un vieux rêve qui me hante le subconscient : j’aurais tellement voulu être quelqu'un !


Comme, par exemple :









UN GRAND CHEF D’ORCHESTRE                                           (a suivre)
Revenir en haut Aller en bas
http://edautojafou.over-blog.com
 
Aimez-vous Bach ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aimez-vous les hérissons (à broder) ???
» Quels style de jeux aimez vous ?
» Formule 1, vous aimez, vous suivez ou pas ?
» Quel genre de livre aimez vous ?
» Pourquoi aimez-vous Clamp ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les écrivains amateurs du web :: Nouvelles-
Sauter vers: