Les écrivains amateurs du web

Forum dédié à tous les écrivains amateurs qui rêvent de marquer l'Histoire...
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion
Bonne vie à tous en ce lieu de partage et d'entraide.
La charte du forum est disponible et doit être signée par tous les membres du forum !
Derniers sujets
» Réponse positive
Mer 30 Nov - 19:54 par extialis

» Une petite nouvelle fantastique
Lun 7 Nov - 18:51 par Céline

» Ma présentation
Dim 6 Nov - 10:39 par extialis

» Saga Lolotte (suite)
Mer 14 Sep - 9:17 par Jafou

» Recherche : Auteurs / scénaristes / collaborateurs à l'écriture
Mer 7 Sep - 20:51 par extialis

» "La puissance des chimères"
Jeu 28 Juil - 18:36 par extialis

» Présentation
Mar 17 Mai - 12:15 par Malicie

» Nouvelle forme de roman?
Mer 6 Avr - 15:26 par Argilés

» J'ai lu deux romans d'un auteur trés médiatisé, qui m'ont laissé pantois
Lun 21 Mar - 18:25 par Argilés

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Partenaires
créer un forum
Janvier 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Je viens à la pêche aux conseils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lupizalia



Date d'inscription : 22/08/2014

MessageSujet: Je viens à la pêche aux conseils   Sam 23 Aoû - 0:31

Bonsoir !

Comme dit dans ma présentation, j'ai écrit un conte pour enfant qui vient de trouver un illustrateur. Cependant, je me pose des petites questions dont je ne trouve pas les réponses sur le net. Ou plutôt, je reste très méfiante quant à ce que je peux lire.

Donc... Pour commencer (c'est mieux de faire dans l'ordre), comment protéger mon manuscrit et les illustrations ? J'ai vu sur le net qu'on pouvait se les envoyer par lettre recommandée, sans jamais ouvrir l'enveloppe, le cachet de la poste faisant foi. Mais qu'en est-il réellement ? 

Est-ce que toutes les maisons d'éditions font de l'édition à compte d'éditeur ? L'édition à compte d'auteur et à compte d'éditeur sont tellement différenciées, que j'en viens à me poser la question. Sinon, vers quelle maison puis-je me tourner ? Celles qui sont inscrites sur les livres de ma fille peuvent-elles dont être ciblées ?

Dois-je envoyer les illustrations en même temps que le manuscrit ?

Il me semble que ce sont les seules questions qui me préoccupent vraiment. 

Merci pour les réponses à venir !
Revenir en haut Aller en bas
Le sombre minuit
Modérateur


Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 26
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Je viens à la pêche aux conseils   Sam 23 Aoû - 14:40

Des questions posées tard la nuit ^^

Je crois que l'envoie par lettre recommandée est une bonne solution pour protéger à petit prix ta création, réellement (il ne faut surtout pas ouvrir l'enveloppe, effectivement). Malgré cela, il existe d'autres manières de protéger ton conte, et sur cela, je pense que certaines rubriques du forum pourront t'aider. Et dans tous les cas, certains membres sont plus au courant des différentes protections possibles. ^^

Non, toutes les maisons d'éditions ne sont pas de compte d'éditeur, certaines profitent de la naïveté et de l'espoir des jeunes écrivains pour soutirer un maximum d'argent et ensuite abandonnent tout le roman. Les éditions à compte d'auteur te demandent parfois de payer des sommes folles sans que tu ne saches si tu vas avoir ne serait-ce qu'un peu de bénéfice. Fuis-les absolument, autant s'auto-éditer.
Je ne connais pas les maisons d'éditions qui font les contes pour enfants, mais si ta fille à l'âge des personnes que tu cibles, tu peux regarder d'où viennent les livres qu'elle lit, et il ne devrait pas avoir de problèmes. Néanmoins, ce sont souvent des éditions TRES connues et qui prennent très rarement de nouveaux auteurs. Dans tous les cas, si tu reçois une proposition, lis, relis, rerelis le contrat pour être sûr de ne pas te faire avoir, c'est primordial.

Pour ce qui est de l'envoie, souvent, il est précisé dans la charte de la maison d'édition comment ils veulent que l’œuvre leur soit envoyé. Mais il y a des chances que s'il s'agit d'un conte illustré, les illustrations fassent parties de l'envoie. Mais encore une fois, je ne fais pas ce genre de choses, alors je ne peux pas te certifier que je dis bien ce qu'il faut.

Voilà, quelques réponses mais pas non plus grand chose malheureusement, d'autres parviendront à te donner les réponses que tu veux avoir.

_________________
http://la-voie-des-ames.overblog.com/

Ce spectacle terrifia Maxime ; les deux enfants ne s'étaient-ils pas combattus avec le seul intérêt de manger ? Ce combat avait détourné ses pensées de son mal ; devant l'acharnement dont ces petits avaient fait preuve, il songea à la loi brutale et sanguinaire de la lutte pour vivre. Mais ces enfants sauvages étaient si bons, alors il ne put que s'intéresser à leur sort et sut que le mieux était toujours de vivre et d'espérer.
Seulement pour garder l'harmonie dans la vie, et celle en tout homme, fallait-il toujours un médiateur ? Un homme ou une femme sachant toujours quoi dire et quoi faire ?
Revenir en haut Aller en bas
http://la-voie-des-ames.overblog.com/
Lupizalia



Date d'inscription : 22/08/2014

MessageSujet: Re: Je viens à la pêche aux conseils   Sam 23 Aoû - 14:59

Je te remercie ! Un pas grand chose est toujours mieux qu'un rien ^^ 

ça me rassure pour la protection du manuscrit et des illustrations par envoie de lettre recommandée. Niveau budget, je ne peux pas me permettre de trop grandes folies, donc c'est top. Mais si besoin est, je n'hésiterai tout de même pas à y mettre un prix.

J'ai vu ça oui, que certaines maisons d'édition demandent des sommes incroyables pour au final laisser le manuscrit dormir dans un coin. Il est vrai qu'il vaut mieux lire un contrat plusieurs fois. L'ami qui fait les illustrations a plus ou moins l'habitude des contrats, je pense qu'il s'en occupera plus que moi. Et avec plus de confiance, surtout.

Je vais jeter un oeil aux livres de ma fille, alors. Qui ne tente rien, n'a rien. Même pas peur de prendre des murs.

Je me sens pas mal rassurée. ça me tient tellement à coeur d'avoir mon nom sur un livre ! Merci encore pour tes réponses Smile
Revenir en haut Aller en bas
aaaze



Date d'inscription : 14/02/2013
Age : 31
Localisation : en France

MessageSujet: Re: Je viens à la pêche aux conseils   Jeu 16 Oct - 20:09

Bonsoir.

Dans la loi française, le manuscrit qui a la date la plus éloignée confirme l'authenticité et la bonne foi du vrai auteur. Si quelqu'un vole ton manuscrit et que la date est celle du 1er novembre 2014 alors que ton manuscrit porte la date du 1er août 2014 alors cela prouve que l'autre à voulu voler ton oeuvre.

Concernant les maisons d'édition, je te conseille d'envoyer ton manuscrit en lettre recommandée avec accusé de réception pour avoir une preuve juridique. Je te conseille également de joindre des maisons d'édition à compte d'éditeur car celles qui sont à compte d'auteur te feront un contrat et tu devras donner une participation financière.

Bon courage et A+
Revenir en haut Aller en bas
aaaze



Date d'inscription : 14/02/2013
Age : 31
Localisation : en France

MessageSujet: Re: Je viens à la pêche aux conseils   Jeu 16 Oct - 20:10

PROTEGER SON MANUSCRIT : Cinq méthodes !


Vous venez de mettre le point final au livre sur lequel vous travaillez depuis deux ans. Vous êtes fier de vous et vous avez bien raison ! Mais avant de sélectionner les éditeurs auxquels vous allez envoyer votre roman, n’oubliez pas de protéger votre œuvre contre le plagiat. On ne sait jamais… Pour cela, il existe différentes façons de procéder :


La méthode traditionnelle.
Vous pouvez envoyer par la Poste votre manuscrit et un chèque de 45 Euros TTC à la SGDL (Société des Gens De Lettres). En échange, vous recevrez une attestation de dépôt et votre texte sera protégé pour 4 ans au terme desquels vous pourrez renouveler votre demande.
< http://www.sgdl.org/


Une empreinte numérique.
Plus rapide et tout aussi efficace, le dépôt du manuscrit auprès du service Cleo proposé par la SGDL. Cleo est un « service de dépôt d’empreinte en ligne ». Nul besoin de transférer son manuscrit sous forme de fichier, Cléo vous permet directement d’authentifier et de dater votre œuvre à partir de votre ordinateur. Vous générez un code secret appelé Cyberclé et la SGDL se charge de conserver cette empreinte numérique qui est associée à votre manuscrit. Le tarif ? 10 Euros l’empreinte pour une durée d’un an.
< http://www.cleo-sgdl.com/


Un espace d’archivage.
De son côté, copyrightdepot vous propose de sécuriser votre manuscrit à des tarifs défiant toute concurrence. Sur ce site, le dépôt de votre texte dans un espace d’archivage de 500 mégaoctets vous coûte seulement 10 Euros pour une durée illimitée. Et si vous ne souhaitez pas que votre déclaration de droit d’auteur soit affichée sur le web, le tarif passe 18 Euros.
< http://www.copyrightdepot.com/


Une solution alternative.
Il existe enfin une dernière solution alternative, un peu plus artisanale, mais qui a également une valeur légale. Pour la mettre en place, c’est simple : imprimez votre manuscrit, adressez-le à vous-même par la Poste en courrier recommandé avec accusé de réception. Et n’oubliez pas l’astuce qui sécurise cet envoi : il faut coller l’étiquette du recommandé sur le rabat d’ouverture de l’enveloppe. Vous pourrez ainsi prouver que cette enveloppe n’a jamais été ouverte. Le tarif de ce système? Le prix du courrier recommandé.


Le dépôt chez un notaire et/ou un huissier.
- Avantage : la durée de protection est illimitée.
- Désavantage : la méthode est plus coûteuse.


Une version papier de l'œuvre peut être déposée chez un notaire. D’après les informations que j'ai glanées, les coûts devraient se situer aux environs de cent cinquante euros. Toutefois je vous conseille de vous renseigner sur les prix par vous-même si vous choisissez cette solution.
Revenir en haut Aller en bas
aaaze



Date d'inscription : 14/02/2013
Age : 31
Localisation : en France

MessageSujet: Re: Je viens à la pêche aux conseils   Jeu 16 Oct - 20:13

INFORMATIONS A SAVOIR


Sur quel support envoyé le manuscrit ?
Il sera dactylographié, imprimé sur papier et sur le recto de préférence, ou écrit à la main et relié puis envoyé par la poste tout en joignant avec votre manuscrit vos coordonnées : vos noms, adresse et numéro de téléphone.


Faut-il envoyé le manuscrit original ?
Surtout pas. Une copie lisible suffira pour étudier votre demande d’être publiée. En cas de refus certaines maisons d’édition vous renverront votre manuscrit ainsi vous pourrez l’utiliser à nouveau pour l’envoyer à une autre maison d’édition.


Les maisons d’éditions pratiquent-elles le compte d’auteur ?
Non, en aucun cas l’auteur ne participe aux frais d’édition car si votre manuscrit est retenu pour être publié c’est la maison d’édition qui prend en charge les frais parce que c’est elle qui prend le risque d’investir sur votre travail.


Que se passe-t-il après l’envoie du manuscrit ?
Celui-ci est étudié par un « comité de lecture » de la maison d’édition et ce sont eux qui décident s’ils vont publier ou non votre livre. Chaque maison d’édition reçoit des milliers de manuscrit chaque année donc cela prend du temps pour les lire et donnez une réponse. Patientez, vous recevrez une réponse par courrier ; cela varie entre chaque maison d’édition qui donne une réponse entre trois semaines et trois mois après votre envoie. Si vous n'avez pas eu de réponse trois mois après votre envoi, vous pouvez contacter la maison d’édition.


Quel manuscrit sera étudié ?
Seront étudiés les manuscrits complet, au minimum trente pages au format A4 car les maisons d’édition aiment pouvoir se prononcer sur l’intégralité du livre et non pas sur des extraits. Un résumé de l'ouvrage de six à dix lignes est apprécié, mais n'est pas obligatoire. Tous les manuscrits sont étudiés.


Une fois publié, comment se faire connaître du public ?
Chaque maison d’édition à son propre réseau de contact dans la presse écrite, les radios et les télévisions, sur Internet ainsi qu’auprès des libraires. C’est la maison d’édition qui se chargera, après l’impression du livre, de faire de la publicité afin que votre livre se vende.


Faut-il avancé de l’argent ?
Pas du tout. Le seul argent que vous dépenserez sera pour les frais d’impression et/ou les photocopies, les enveloppes et les timbres qui vous serviront à envoyer votre manuscrit aux maisons d’édition de votre choix. Si une maison d’édition vous demande de l’argent il est possible que cela soit une arnaque donc attention à ne pas tomber dans le piège ; en cas de doute chercher des informations ou contactez une autre maison d’édition.


Quels sont les modes d’édition ?
En France, il existe cinq modes d’édition :

- L’édition classique c’est-à-dire qu’une maison d’édition publie votre livre puis fera de la publicité grâce à son réseau de contacts dans la presse écrite, les radios et les télévisions, sur Internet ainsi qu’auprès des libraires. De plus votre livre sera acheminé vers les revendeurs.

- L’édition à compte d’auteur c’est-à-dire que c’est à l’auteur de faire éditer ses propres ouvrages par un éditeur qui assure seulement la partie technique de l'édition et de la diffusion, en dehors du choix éditorial proprement dit.

- L’impression à la demande c’est-à-dire que c’est un mode de publication destiné à servir sans délai des ouvrages rarement demandés. Les tirages ne sont pas planifiés à l'avance, mais déclenchés directement par la commande du client. Ce prodige est réalisé à l'aide d'une machine appelée l'Espresso Book Machine. L'Espresso Book Machine est une machine capable d'imprimer un livre en quelques minutes. L'impression à la demande, c'est la clé qui ouvre la porte de l'autoédition. En effet, vous n'avez plus besoin d'imprimer votre livre et de l'envoyer. Trois sociétés d'édition font ça pour vous, ils impriment les livres en fonction des commandes, les envoie, vous informe des commandes réalisées et vous paye généralement le mois d'après. Ainsi, vous n'avez plus qu'à vous consacrer à l'écriture de vos futurs ouvrages et encaisser l'argent des ventes de vos livres.

- L’auto édition c’est-à-dire que c’est l’auteur qui prend en charge tous les frais liés à son livre et qui décidera du prix final de son livre ; votre livre aura son ISBN. En revanche cette option vous permettra d’avoir une réponse positive dans le sens que c’est vous qui payer et qui ferez tout le boulot concernant la publicité et la vente.

- L’édition numérique c’est-à-dire que votre livre sera en version numérique et sera appelé eBook ; il ne sera pas imprimer sur papier et sera lu exclusivement sur un support numérique. Les maisons d’édition mettent en vente des livres papiers et numériques à la disposition des lecteurs. L’avantage c’est que le livre numérique est moins cher que le livre papier car il n’y a pas besoin de l’imprimer, il suffit juste de payer pour que le revendeur vous le charge sur votre support de lecture.
Revenir en haut Aller en bas
aaaze



Date d'inscription : 14/02/2013
Age : 31
Localisation : en France

MessageSujet: Re: Je viens à la pêche aux conseils   Jeu 16 Oct - 20:16

Voilà un site génial : http://www.bief.org/

Les éditeurs français :
http://www.bief.org/Annuaires/Editeurs-francais.html

Les éditeurs étrangers :
http://www.bief.org/Annuaires/Editeurs-etrangers.html
Revenir en haut Aller en bas
Lupizalia



Date d'inscription : 22/08/2014

MessageSujet: Re: Je viens à la pêche aux conseils   Sam 1 Nov - 20:47

Waw, merci beaucoup pour toutes ces infos ! Je n'en attendais pas tant. C'est très précis et complet, merci beaucoup.

Toutes les maisons d'édition ne prennent que les manuscrits de trente pages minimum ? C'est un petit conte pour enfants qui fait deux pages et demi. Mais je peux toujours prendre le temps de relever le défis et de le rallonger. ça peut être sympa aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Margaux1999



Date d'inscription : 01/06/2011
Age : 17
Localisation : Poudlard.

MessageSujet: Re: Je viens à la pêche aux conseils   Dim 2 Nov - 12:48

Petite intrusion : il y aurait possibilité de lire ton conte ? ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Lupizalia



Date d'inscription : 22/08/2014

MessageSujet: Re: Je viens à la pêche aux conseils   Dim 2 Nov - 13:28

Oui bien sûr, je te l'envoie en mp ^^
Revenir en haut Aller en bas
aaaze



Date d'inscription : 14/02/2013
Age : 31
Localisation : en France

MessageSujet: Re: Je viens à la pêche aux conseils   Mer 31 Déc - 17:13

Lupizalia a écrit:
Waw, merci beaucoup pour toutes ces infos ! Je n'en attendais pas tant. C'est très précis et complet, merci beaucoup.

Toutes les maisons d'édition ne prennent que les manuscrits de trente pages minimum ? C'est un petit conte pour enfants qui fait deux pages et demi. Mais je peux toujours prendre le temps de relever le défis et de le rallonger. ça peut être sympa aussi.

Bonsoir.

Dans ce cas, je te conseille de faire un recueil de contes.

Si ton histoire n'est pas longues tu devrais en écrire plusieurs pour que cela puisse faire un livre.

Bonne soirée et A+
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je viens à la pêche aux conseils   Aujourd'hui à 18:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Je viens à la pêche aux conseils
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conseils pour achat d'un premier appareil photo
» Leçon n°08 : 5 petits conseils pour prendre une photo [niveau facile]
» Coin d'échange + Discussion et conseils entre Numismates
» Débutant : Quelle machine (conseils)
» Moyen format kinaflex 6x6 besoin de conseils achat/dvt/etc...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les écrivains amateurs du web :: Le monde du livre et de l'édition ::  le monde de l'édition-
Sauter vers: