Les écrivains amateurs du web

Forum dédié à tous les écrivains amateurs qui rêvent de marquer l'Histoire...
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion
Bonne vie à tous en ce lieu de partage et d'entraide.
La charte du forum est disponible et doit être signée par tous les membres du forum !
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Partenaires
créer un forum
Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Réfléxion une nuit de déprime...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wellyf

avatar

Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 24

MessageSujet: Réfléxion une nuit de déprime...   Dim 5 Juin - 21:58

Réfléxion une nuit de déprime...


Mouais … Ouais je sais, c’est un petit mouais.
Ne me demande pas pourquoi, je n’aurais pas envi de te répondre, c’est juste que j’en ai un peu marre de ma vie, de moi en ce moment.
Pourquoi ? Parce que … Oui je sais ce n’est pas la peine de me le dire, ce n’est pas une réponse.
Pfff, je suis si pitoyable ; je me pleins alors que je ne devrais pas, tout me sourit quoi ! Je ne suis pas dans une de ses étroites rues en train de me faire humilier, martyriser, violer. Je n’ai pas perdu ma mère, mon père, ma sœur ou mon frère. Off, j’ai bien perdu mon grand-père, mais je n’ai pas vraiment ressenti de tristesse ou quoi que ce soit ; suis-je un monstre sans cœur? Au pire tant pis … Je n’ai pas de maladie incurable, je n’ai rien... Tout va bien j’ai pas à ma plaindre, je n’ai pas à tomber dans une déprime pareil. Ce n’est pas comme toi.




C’est pas mal d’être malheureux, j’en serais presque heureux.
Franchement c’est un bon refuge je trouve. Les bons moments sont si bref, c’est comme quand on est à la montagne ; après chaque montée abrupte qui vous mène devant des vues magnifiques, il y’a des descentes qui vous mène dans les ronces et les caniveaux dont l’eau qui coule provient de la petite maison perdu là-bas. Faute de station dépuration. Tout ça pour dire, cela vaut-il vraiment le coup de s’épuiser à monter si on sait d’avance que l’on redescendra juste après. Je peux tout à fait me contenter du malheur ; c’est comme tout on doit bien s’habituer au bout d’un moment.




Putin, quelle merde. Je voulais faire ta connaissance pour te charmer, pour te séduire et sortir avec toi.
N’est pas l’air surprise, tu t’en doutais, j’en suis sur. Mais comme d’hab, je suis encore en train de tout rater.
Tu devais me trouver cool, sympathique et tout le tralalalla. Maintenant tu dois seulement avoir pitié de ma misérable petite personne.
Ou en train de te moquer.
Oh ! Il y’a de quoi !
Un mec qui déprime pour des broutilles et qui se croit le plus malheureux du monde.
C’est tellement pitoyable que ça en deviendrait presque humoristique.
Et dire que j’étais presque sur le point de t’aimer.

Il y avait de quoi ; tes belles bouclettes brunes, tes yeux océans, tes cils tellement long, ton nez si fin, ton sourire si…
C’est rare de trouver autant de beauté dans une personne. Soit il y’a une grande beauté physique mais le reste ne suis pas, soit il y’a un grand esprit mature, cultivé et philosophe mais enveloppé dans une enveloppe charnelle qui ne pas à la hauteur de mes gouts. Ne nous cachons pas la vérité, le physique comte autant que, ou peut-être même plus, que ce que peut raconter la personne au détour d’une conversation.
Tu n’es pas d’accord ?
Je suis donc encore plus un connard que je le pensais. En tout cas, toi tu es la réunion des deux. Aller faisons notre dragueur : « Franchement je ne croyais pas en Dieu avant de t’avoir vu. Mais maintenant, si tu ne descends pas tout droit du paradis pour me combler je suis prêt à me faire curer ». Non ? ça ne fait pas lover ? Ce n’est pas marrant ?




De toute façon, je vais tout louper encore une fois de plus, je me connais que trop bien.
Tu dois te dire : « Non mais putin qu’est ce qu’il est chiant ce mec là ! Qu’est ce qu’il est lourd ! Il est où le bouton pour bloquer le contact ?! ». De toute façon ce n’est pas mon truc, ce n’est pas moi ça, c’est rien.
Je serais le genre du mec qui aura une petite maison. Ce genre de petite maison où il n’y a jamais de paire escarpin dans l’entré à part celle de la mère et de la tante. Ces petites maisons où il n’y a pas d’avant shampoing, de shampoing, surshampoing et après-shampoing qui attende patiemment le long de la baignoire. J’aurais un grand lit par contre, seulement il n’y aura qu’un seul côté qui sera chaud durant les longues nuit d’hiver. Il n’y aura pas de Musso qui attendra sur une deuxième table de chevet. J’aurais une cuisine toujours propre et un réfrigérateur sur plein de plat déjà préparé.
J’aurais tellement voulu que tu m’aime.




Enfin bref, tout ce monologue n’a aucun sens, aucune chute.
Je suis encore comme toujours en train de m’apitoyer sur mon sort comme un gamin qui fait son caprice.
Bon 1h30, je suis crevé… Je te laisse. Fait de beaux rêves et rend moi service, oublie moi.




(PS1 : Désolé pour les
dizaines, non les milliers, peut être même les millions de fautes que
doit avoir dans ce texte. Un jour je prendrais mon courage à deux
mains, et je les traquerais tous jusqu'au dernier ! De plus, ce texte a été écrit d'un trait. )


Dernière édition par Wellyf le Lun 6 Juin - 19:08, édité 4 fois (Raison : Présentation désastreuse ...)
Revenir en haut Aller en bas
Marie Fontaine

avatar

Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 55
Localisation : Entre mes pages

MessageSujet: Re: Réfléxion une nuit de déprime...   Dim 5 Juin - 22:07

L'étude de ce caractère insupportable, bien menée, à réussi à me soutirer un grand sourire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://mariefontaine.centerblog.net/
Wellyf

avatar

Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Réfléxion une nuit de déprime...   Dim 5 Juin - 22:43

Ce n'était pas vraiment l'effet recherché ici; je voulais plutôt que le lecteur compati. Je crois que j'ai un peu trop poussé sur l'apitoiement du personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Jessica
Admin
avatar

Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 28
Localisation : 78

MessageSujet: Re: Réfléxion une nuit de déprime...   Dim 5 Juin - 23:00

Coucou !!
Je veux bien t'aider à traquer les fautes quand j'aurais le temps (dans la limite de mes moyens... ^^). Je suis désolée, je lirais ton texte demain en profondeur, je l'ai simplement survolé là. Mais trop fatiguée, je vais aller au lit.

Pour ce qui est de ton texte, comment veux tu le présenter ? Tu dois avoir normalement tout ce dont tu as besoin pour bien le faire.
Revenir en haut Aller en bas
http://passion-d-ecrire.blogspot.com/
Marie Fontaine

avatar

Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 55
Localisation : Entre mes pages

MessageSujet: Re: Réfléxion une nuit de déprime...   Dim 5 Juin - 23:08

@ Wellyf : je t'ai livré mon sentiment en tant que lectrice lambda. Comme tu l'as toi-même souligné, tu as un peu trop forcé sur l'apitoiement, ce qui fait que ce caractère devient caricatural. D'où l'effet humoristique, même si ce n'était pas volontaire de ta part Smile J'aimerais bien savoir comment les autres vont le ressentir...
Revenir en haut Aller en bas
http://mariefontaine.centerblog.net/
extialis
Admin
avatar

Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 51
Localisation : nord de la france

MessageSujet: Re: Réfléxion une nuit de déprime...   Lun 6 Juin - 8:56

bah, moi, j'ai envie de dire : laisse couler, ça passera (genre petite tape sur l'épaule qui sert à rien, mais quand t'as rien d'autre à ajouter...)

pour le texte, j'ai remarqué, j'ai juste refermé les balises (bouton a/A puis, fermer les ballises. le texte se mets bien, mais tu perds tes soulignements, gras, etc.)
Revenir en haut Aller en bas
http://fantasy666.jimdo.com/
Wellyf

avatar

Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Réfléxion une nuit de déprime...   Lun 6 Juin - 19:10

Merci Extialis. Mon texte a plus l'air texte, enfin je l'espère !
Oui, j'aimerais beaucoup d'autres avis sur comment vous percevez la mentalité du personnage. Et si cela est plutôt tragique ( bon d'accord peut être pas à ce point ... ) ou comique. C'est pour une autre nouvelle qui me traine dans la tête, mais je veux que les personnages soient tragique cette fois.

PS: Qui te dis que ça vient d'une de mes aventures amoureuses ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Dean_Moriarty

avatar

Date d'inscription : 02/06/2011
Age : 30
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Réfléxion une nuit de déprime...   Lun 6 Juin - 19:52

Je suis désolé mais les nombreuses fautes m'ont beaucoup gêné dans ma lecture.

Je ne comprends pas si le texte est complet, finalement c'est un échange épistolaire

J'ai l'impression de voir un déballage d'états d’âme sans vraiment de travail. Je ne suis pas contre l'écriture spontanée, loin de là, mais n'est pas Kérouac qui veut. Je trouve (sans méchanceté) que ce texte aurait sa place sur un blog perso mais peut être pas sur un forum d'auteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Wellyf

avatar

Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Réfléxion une nuit de déprime...   Mar 7 Juin - 19:01

Je suis complétement d'accord avec toi, Dean_Moriarty, sur le fait que ce texte n'est qu'un déballage de sentiment d'un jeune garçon. Mais, ça n'aurait aucun sens sur un blog perso vu que c'est pas ma vie. Oui, même sous pseudo, je ne déballe pas ma vie comme ça !

J'ai posté ce texte juste pour avoir des avis ; j'aime faire des essais quand je fais des études des " personnalités".

Peux-tu me donner un avis : trouves tu le personnage plutôt pitoyable ? Humoristique ? Tragique ? Ou peut-être rien ?

Encore désolé pour les fautes, c'est vraiment pas mon truc le Français... Ni aucune langue en fait !
Revenir en haut Aller en bas
Dean_Moriarty

avatar

Date d'inscription : 02/06/2011
Age : 30
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Réfléxion une nuit de déprime...   Mar 7 Juin - 19:56

Je pense que ça manque de travail, c'est pour cela que je n'ai pas l'impression de lire de la litterature.

En ce qui concerne ton personnage, il est trop...tout pour le definir correctement
Revenir en haut Aller en bas
Elmoon

avatar

Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: Réfléxion une nuit de déprime...   Mar 7 Juin - 20:34

Je suis d'accord avec Dean Moriarty!!! En lisant, je me demandais où était la nouvelle, où était l'histoire, et en voyant la chute, j'ai eu exactement la même réaction: que l'endroit pour poster ça était plutôt sur un blog.

Le personnage n'est ni drôle (il ne dit/fait/pense à rien de drôle. Il n'y a aucun trace d'humour noir non plus) ni tragique. Il fait juste une crise existentielle comme tout le monde peut le faire sur le "célibat". En fait, il est plat, à la limite du niais tête à claque qui va bientôt postuler pour une télé-réalité débile afin de trouver l'amour (et devenir la risée de l'émission). Creuse-le un peu!!!!! Et là, ça en fera une histoire. Son passé, son caractère, sa vision du monde, de l'amour, je ne sais pas. Parce que là, on ne sent rien et ça devient difficile de donner un avis sur lui.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
FreedomEarth

avatar

Date d'inscription : 02/06/2011
Age : 28
Localisation : Je me disperse au gré des Vents mais Nordiste avant tout

MessageSujet: Re: Réfléxion une nuit de déprime...   Mar 7 Juin - 21:17

Désolé mais je n'ai pas su terminer, j'ai été directement à la fin pour voir s'il y avait une chute ou pas.

Et j'ai vu le Post-Scriptum qui m'a titillé. Avant même de poster un texte, surtout si tu sais qu'il est bourré de fautes, tu te dois en tant qu'auteur amateur d'en corriger le maximum. Après il est bien évident qu'on commet tous des erreurs, souvent d'inattention, mais là tu sais qu'elles sont présentes et tu ne prends pas la peine de les corriger.
Revenir en haut Aller en bas
Hayate
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : Dans les montagnes brumeuse de Grenoble

MessageSujet: Re: Réfléxion une nuit de déprime...   Mer 8 Juin - 12:42

Moi je compatis, bien que je sois aussi d'accord avec Elmoon sur le développement de son passé/vision du monde/etc...
Je pense que si tu développe ça, on pourrait être dans une vrai déprime ^^

_________________
La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir...

http://www.flickr.com/photos/davidfu/ <<------ Mise à jour du 22 janvier 2012, nouvelles photos !
Revenir en haut Aller en bas
http://davidfu.jimdo.com/
arthard

avatar

Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 23
Localisation : Foix

MessageSujet: Re: Réfléxion une nuit de déprime...   Mer 8 Juin - 13:28

Je retrouve moi aussi une description légèrement caricaturale. "Yeux océans"..etc.
C'est assez mièvre...(cela n'engage que moi bien sûr!)
Les termes étaient familiers, ce qui peut être un choix en soit, mais je ne suis pas un adepte de ce genre d'écriture, donc je plonge vraiment dans la subjectivité.

Pour ce qui est du sujet en général, je n'ai pas réussi à accrocher. Même si ce n'est pas ton état d'esprit que tu évoques, cela reste TA création, et beaucoup de blogueurs créaient de tel hymne à la déprime (c'était à la mode "fut un temps") . Donc oui, cela pourrait très bien se retrouver sur un blog.

Effectivement, il y a beaucoup de fautes d'orthographes et cela nuit à l'appréciation du texte. Même si cela prend plus de temps... Corrige les! Ce sera plus accrocheur.

Amicalement,
Jep.

Revenir en haut Aller en bas
Margaux1999

avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Age : 18
Localisation : Poudlard.

MessageSujet: Re: Réfléxion une nuit de déprime...   Mer 8 Juin - 17:00

Ban bah j'ai rien a dire tout mes commentaires sont dans les autres

mais dans l'ensemble c'est bien lol!
Revenir en haut Aller en bas
Wellyf

avatar

Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Réfléxion une nuit de déprime...   Mer 8 Juin - 19:05

Ok merci !!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réfléxion une nuit de déprime...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réfléxion une nuit de déprime...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moulin de Vrines (79) de nuit, avec une HDR en prime ...
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney
» Comment connaître la vitesse instantanée de nos bolides la nuit ?
» Prendre des photo de nuit avec Nikon D80
» Les métiers de la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les écrivains amateurs du web :: Nouvelles-
Sauter vers: